Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 68 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa technique ?
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa technique ?
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 05.02.2012, 15:53:33    Sujet du message: Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa technique ? Répondre en citant

Continuation de notre discussion sur le topic du tournoi de Montpellier.

Sur gazon notamment, Richard sait très bien raccourcir ses préparations, sur retour de service par exemple comme du fond du court.
IL l'a également fait à mon sens dans plusieurs matches sur dur ou en indoor.
Pour moi, il n'y a donc pas d'impossibilité "technique".

Je pense, moi, qu'il y a plutôt des blocages "psychologiques" qui le font retomber dans une attitude passive, et des cafouillages stratégiques qui font la différence.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 05.02.2012, 17:13:55    Sujet du message: Re: Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa techniqu Répondre en citant

BigMac a écrit:
(report)c'est vrai qu'il y a moins de rebond sur herbe, mais tu seras d'accord avec moi (je pense) pour dire que c'est une surface où le temps de préparation pour jouer ses coups est réduit, à l'inverse de la terre battue, non ?

Sur gazon, la balle glisse et fuse, il faut donc se déplacer vite, être fléchi. Richard a un centre de gravité assez bas comme Hewitt ou Grosjean et a de bonnes jambes aussi. Il se déplace bien et surtout se pose moins de questions pour aller vers l'avant.
En extérieur, sur ciment, la balle va moins vite que sur les résines indoor. Toutes ses surfaces diffèrent et ne mettent pas en évidence les mêmes aspects techniques. Les comparaisons qui amalgament tous les résultats sont donc hasardeuses.

BigMac a écrit:
Pour moi, il n'y a donc pas d'impossibilité "technique".

J'aimerais bien voir quelques ralentis car on se laisse abuser quand on voit les matches sur petit écran. Comme je l'ai expliqué dans le topic sur l'Open SUd de France, je croyais qu'il faisait une préparation raccourcie sur ses coups d'attaque, or il n'en est rien, quand on voit le ralenti de l'action ! Il fait une très grande préparation, de celle qu'on le voit faire à vide quand il arrive sur le court, simplement, il fait la boucle à grand vitesse d'où la fulgurance du coup...

Techniquement, il varie les effets avec son coup droit, il peut lifter beaucoup ou moyennement, il peut faire aussi un coup droit chopé quand il est débordé. Il peut déclencher plus ou moins tôt sa préparation, ce qu'il fait que parfois il prend la balle en allant vers l'avant et parfois en reculant...
Cela donne des possibilités diverses et c'est sur cela que doit travailler ses coaches !
Ce qui apparait, c'est la complexité de l'ensemble gestuel. L'accélération devient alors un coup à haut risque.

BigMac a écrit:
Je pense, moi, qu'il y a plutôt des blocages "psychologiques" qui le font retomber dans une attitude passive, et des cafouillages stratégiques qui font la différence.Qu'en pensez-vous ?


Le blocage psychologique me semble derrière lui ! Smile Certes, il n'est pas toujours relâché quand il rentre sur le court surtout s'il joue un cador mais, je vois un mieux manifeste. La remontée au classement et l'âge y sont pour quelque chose.
Le fait qu'il regarde le sol n'est pas un signe de doute (comme certains commentateurs l'interprêtent), c'est juste sa façon de se concentrer comme beaucoup d'autres joueurs (Berdych, Federer...)

Sur le plan tactique, il préfère jouer loin pour avoir de bonnes sensations de contrôle tout en sachant que cela l'expose. C'est la conséquence (= limite) de cette grande boucle de préparation. Quand il monte, c'est pour remonter un handicap ou assurer un jeu un peu difficile mais il a tendance à renoncer à le faire comme si cela était trop épuisant ou hasardeux, alors que c'est dans cette voie qu'il peut renverser les situations délicates. Exemple contre Kohlschreiber où il monte sur un set, le seul qu'il remporte.

Sur le plan tactique, il peut faire différentes choses mais ne répète pas assez ce qui marche, de mon point de vue. Et puis parfois, on ne voit pas bien son intention dans le premier set, comme s'il n'avait pas vraiment de plan tactique en tête. Alors c'est invariablement une construction sur la diagonale revers...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 05.02.2012, 17:26:18    Sujet du message: Re: Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa techniqu Répondre en citant

sengale a écrit:

Sur gazon, la balle glisse et fuse, il faut donc se déplacer vite, être fléchi. Richard a un centre de gravité assez bas comme Hewitt ou Grosjean et a de bonnes jambes aussi. Il se déplace bien et surtout se pose moins de questions pour aller vers l'avant.
En extérieur, sur ciment, la balle va moins vite que sur les résines indoor. Toutes ses surfaces diffèrent et ne mettent pas en évidence les mêmes aspects techniques. Les comparaisons qui amalgament tous les résultats sont donc hasardeuses.


On est bien d'accord.
Mais on parle là de temps de préparation pour jouer ses coups.
Si Richard sait adapter sa technique pour obtenir de bons résultats sur herbe (en racourcissant ses temps de préparation car il n'y a pas le choix...), pourquoi ne le pourrait-il pas sur d'autres surfaces ???

Tu dis qu'il "se pose moins de questions pour aller vers l'avant" sur herbe.
Je suis bien d'accord avec ça.
Ca veut dire a contrario qu'il se pose trop de questions à d'autres occasions.
Ce que tu évoques là, c'est un problème tactique ou psychologique, pas un problème technique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 05.02.2012, 17:52:20    Sujet du message: Re: Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa techniqu Répondre en citant

BigMac a écrit:
Mais on parle là de temps de préparation pour jouer ses coups.Si Richard sait adapter sa technique pour obtenir de bons résultats sur herbe (en racourcissant ses temps de préparation car il n'y a pas le choix...), pourquoi ne le pourrait-il pas sur d'autres surfaces ???

Sur gazon, la balle qui glisse sur le sol perd une partie de son énergie par l'effet de frottement, donc est ralentie, ce qui fait qu'on peut la jouer en avançant, qu'il faut même avancer si elle a de l'angle car sinon, on ne peut plus la jouer.
Je n'ai pas dit qu'il raccourcissait ses préparations. Attention, il y a confusion entre avancer (ce sont les jambes !) et diminuer sa préparation (donc faire une autre boucle). En fait il prend la balle en déclenchant plus tôt puisqu'il n'a pas peur d'aller vers l'avant (il faut dire aussi que sur gazon, tirer un passing n'est pas toujours simple car l'ancrage au sol est difficile)
BigMac a écrit:
Tu dis qu'il "se pose moins de questions pour aller vers l'avant" sur herbe. Je suis bien d'accord avec ça. Ca veut dire a contrario qu'il se pose trop de questions à d'autres occasions. Ce que tu évoques là, c'est un problème tactique ou psychologique, pas un problème technique.

Sur dur, si l'adversaire te repousse du fond, déjà tu n'as pas d'occas pour monter (c'est ce que j'ai vu dans le match Berdych/Kohlschreiber).
Alors si tu veux monter, c'est soit au service, soit sur retour en seconde balle, soit si tu mènes l'attaque et que tu as déséquilbré l'adversaire. Faut-il pouvoir le faire ? Richard peut sur certains schémas, à partir du service mais autrement, s'il joue en contrôle du fond, invariablement, il recule pour pouvoir renvoyer avec son ample préparation.

En résumé, les occasions qu'il a sur gazon ne se présentent pas de la même façon sur dur ! Sa technique de frappe après rebond l'handicape pour prendre la balle tôt. Ce n'est pas impossible (il faut alors déclencher plus tôt ou accélérer) mais c'est plus difficile et plus risqué.
Ceux qui disent sans cesse, il faut jouer plus près de sa ligne ne se rendent pas compte que c'est sa gestuelle ample qui le contraint à le faire. En jouant plus près, il "explose" plus souvent ses frappes donc commet un nombre plus important de fautes directes. Naturellement, alors, il recule pour être "plus à l'aise" pour développer ses coups !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 06.02.2012, 10:44:11    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vois pas les choses de cette manière.
Du coup, vous allez m'obliger à revoir un match de Richard sur gazon pour vérifier ! Wink

Pour moi, il était clair que Richard raccourcit ses préparations sur gazon.
D'ailleurs, il n'a pas trop le choix. Impossible de faire sa boucle de coup droit en retour de service par exemple, donc il raccourcit sa préparation.

ET j'ai retrouvé la même chose sur ses retours de service lors de l'Open d'Australie par exemple (contre Seppi ou Golubev notamment) où il se place plus près de sa ligne qu'auparavant et n'a donc matériellement plus le temps de faire les longues préparation qu'il fait quelquefois du fond de court.

Or, Gasquet s'en tire très bien même quand il raccourcit sa préparation, d'où ses très bons résultats obtenus aussi sur herbe et sur dur !!!

S'il se heurtait systématiquement à ses "limites techniques" venant de ses boucles de préparation, il serait uniquement spécialiste de terre battue. Or, il est l'un des rares joueurs du circuit à avoir gagné au moins un tournoi sur chacune des surfaces !

Selon moi, Gasquet s'est tourné vers un jeu plus passif à une période de sa carrière (y compris 2007) vers lequel il revient maintenant quand il se heurte à telle ou telle difficulté.
Mais il a déjà montré qu'il savait à la fois avancer et raccourcir ses préparations, ce qui lui a permis d'obtenir de très bons résultats sur d'autres surfaces que la terre battue.
Bien sûr que dans ce cas, il fait plus de fautes mais ça ne l'empêche pas d'être très compétitif sur ce schéma de jeu parce que son nombre de coups gagnants augmente aussi !!!

Je crois que le difficulté vient de là. Ce jeu en avançant et en raccourcissant ses préparations ne lui vient pas "naturellement" mais il doit se persuader qu'il a les armes pour le rendre efficace.

Pour moi, ce n'est donc pas "sa gestuelle ample" qui le contraint à jouer quelquefois loin de sa ligne, c'est sa croyance que ce style de jeu serait "plus sûr".
Je me souviens d'un match contre Robredo en Australie (2006) où Richard avait été bien trop timoré et avait fait moins de coups gagnants mais aussi moins de fautes directes que l'espagnol.
Emilio Sanchez qui avait commenté ce match avait dit que c'était complètement anormal au vu des qualités des 2 joueurs. Que Richard pouvait perdre s'il ne maitrisait pas bien son jeu d'attaque, mais que c'était anormal que sur ce match, Robredo ait tenté plus de choses que lui.

Je suis totalement d'accord avec ça.
Avec les qualités de Richard, je crois que le souci essentiel ne devrait pas être d'avoir un nombre de fautes directes réduit, mais plutôt d'avoir un nombre de coups gagnants élevé.
C'est en jouant comme ça qu'il est le plus dangereux et, à mon sens, le plus compétitif.
C'est un problème de style de jeu, de choix stratégique, pas de technique.
On en revient à ce que disait Wilander lorsqu'il critiquait le style de jeu de Gasquet qui selon lui, "joue comme s'il était capable de courir 10 heures".
IL parle de choix, pas de limite technique.

Cela dit, ce n'est pas un problème simple à résoudre.
Federer avait déclaré il y a quelque temps que lorsqu'il était plus jeune, il s'est vite aperçu qu'il pouvait jouer TOUS les coups du tennis, que sa technique lui permettait un peu tous les styles de jeu.
C'est une force, mais ça lui a aussi demandé du temps pour trouver le style qui le rendait le plus efficace. C'est comme ça qu'il expliquait que les Hewitt ou Safin étaient arrivés au top niveau plus rapidement que lui alors qu'ils sont de la même génération.
Je crois que Richard est un peu dans le même schéma.
Avec ses blessures, sa période de suspension, ses changements d'entraineur aux discours différents, je crois qu'il n'a pas encore fait la synthèse de son jeu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Puschkin
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 01, 2006
Messages: 5146
Localisation: Vienne, Autriche

MessagePosté le: 06.02.2012, 11:09:05    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
D'ailleurs, Puschkin, j'aimerais bien avoir ton avis (comme ceux de delauney ou de CaptainGlobul par exemple...) sur le récent topic ouvert dans le forum technique quant à la progression de Richard qui serait éventuellement limitée par sa technique....


Je vais te décevoir, BigMac, il me manque simplement le "know-how" technique pour répondre à cette question. Peut-être ses gestes amples l'empêchent de prendre la balle plutôt, mais ce sont exactement ces gestes, en particulier en revers, qui me font aimer son jeu.

http://www.youtube.com/watch?v=gUQxb4ZtR-4

Je pourrais regarder ce coup pour l'éternité. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gasqounet
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Apr 19, 2010
Messages: 372
Localisation: France (Ile-de-France)

MessagePosté le: 06.02.2012, 15:11:45    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je pourrais regarder ce coup pour l'éternité.

Ce coup là, justement est PARFAIT. Equilibre, plan de frappe, bas sur les jambes, relachement, en avançant... c'est magnifique.
Parfait pour un coup d'attaque, après c'est sur que défendre avec une préparation aussi ample est plus compliqué.

Enfin, pour ma part, je reste convaincu que Richard n'est pas bloqué vers la 15e place, à cause de sa technique. C'est plutôt un soucis tactique, et on en a d'ailleurs déjà parlé de nombreuses fois suite aux défaites de Richard depuis le début de l'année (volonté de tenir la diagonale revers, montées parfois approximatives, passivité dans l'échange).

Je reprends souvent les mêmes exemples de matches mais si l'on regarde la 1/2 à Rome contre Nadal en 2011 ou bien son 1/4 à toronto (après une victoire sur Ferrer) contre le même Nadal en 2008, on voit que quand Richard le souhaite il peut prendre la balle tôt, en raccourcissant sa préparation et en prenant la balle sur une trajectoire montante. Après certes, il lui ai difficile de tenir cette cadence sur un match entier mais sur UN coup dans un échange, il a clairement la capacité technique de raccourcir ses préparations.

http://www.youtube.com/watch?v=kqpNWbD0Tc0
Pour le plaisir Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 06.02.2012, 15:56:34    Sujet du message: Répondre en citant

Gasqounet a écrit:


Je reprends souvent les mêmes exemples de matches mais si l'on regarde la 1/2 à Rome contre Nadal en 2011 ou bien son 1/4 à toronto (après une victoire sur Ferrer) contre le même Nadal en 2008, on voit que quand Richard le souhaite il peut prendre la balle tôt, en raccourcissant sa préparation et en prenant la balle sur une trajectoire montante. Après certes, il lui ai difficile de tenir cette cadence sur un match entier mais sur UN coup dans un échange, il a clairement la capacité technique de raccourcir ses préparations.

http://www.youtube.com/watch?v=kqpNWbD0Tc0
Pour le plaisir Very Happy


Merci pour cette video, gasqounet.
Qui peut soutenir après les images de ce match contre Nadal à Toronto, que Gasquet sera toujours handicapé par un temps de préparation de ses coups trop long ??
ET j'observe qu'il ne s'agit pas d'un match sur herbe...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 06.02.2012, 17:16:33    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
www.youtube.com/watch?v=kqpNWbD0Tc0
Pour le plaisir Very Happy


Je viens de visionner très rapidement. Attardons-nous un instant sur le revers. Si j'ai bien vu, la quasi-totalité des revers est jouée à au moins 1m de la ligne et le plus souvent bien plus loin. En quoi est-ce une démonstration de ce que tu avances ? Cela dit, peut-être ai-je mal vu.
Par ailleurs, je crois que personne ici n'a dit que Richard était incapable de prendre la balle tôt, en raccourcissant la préparation. Ce qui a été depuis longtemps observé était que s'il en faisait sa ligne de conduite son pourcentage de fautes augmentait très, trop, sensiblement. Pourquoi crois-tu que Deblicker (il me semble) qui voulait absolument que Richard garde son swing de revers lui a effectivement demandé de sécuriser son jeu en prenant la balle plus tard ? Tout simplement parce que pour passer au niveau supérieur il fallait impérativement qu'il réduise son nombre de fautes. Souviens-toi des difficultés sérieuses qu'il a rencontrées alors qu'il avait 16-17ans : il fallait trouver des solutions, et apparemment c'était l'une d'entre elles.
Il me semble donc que Richard a toujours été fait face à un dilemne cornélien : ou jouer loin de la ligne avec sécurité mais aussi avec les conséquences que l'on sait, ou adopter une prise de balle plus précoce mais en acceptant une augmentation (trop) importante de son nombre de fautes.
Il semblerait que la première option était plus payante, et voilà tout.
On parle parfois pour Richard d'une option de confort, mais il ne s'agit peut-être que d'une option de rentabilité, choisie après que tout ait été tenté, testé, évalué. S'il avait continué à jouer comme lorsqu'il avait 13-14 ans où il envoyait des mines des 4 coins du court mais avec pas mal de fautes (à cette époque, cela lui suffisait largement pour dominer sa catégorie d'âge), il en serait peut-être maintenant encore à écumer les challengers car le monde des seniors est tout autre.


Dernière édition par delauney60 le 06.02.2012, 17:59:11; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 06.02.2012, 17:57:03    Sujet du message: Répondre en citant

delauney60 a écrit:

Il me semble donc que Richard a toujours été fait face à un dilemne cornélien : ou jouer loin de la ligne avec sécurité mais aussi avec les conséquences que l'on sait, ou adopter une prise de balle plus précoce mais en acceptant une augmentation importante de son nombre de fautes.
Il semblerait que la première option était plus payante, et voilà tout.
On parle parfois pour Richard d'une option de confort, mais il ne s'agit peut-être que d'une option de rentabilité, choisie après que tout ait été tenté, testé, évalué.


Donc, si je comprends bien, tu concèdes que techniquement, Gasquet peut jouer de ces deux façons, mais qu'il a CHOISI celle qui lui semble la plus "rentable".
Sauf erreur de ma part, tu indiquais auparavant qu'il était CONTRAINT, de par sa technique et l'amplitude de ses gestes de préparation, de jouer loin de sa ligne... Ca n'est pas pareil du tout !!

Par ailleurs, dans ce match contre Nadal où il prend la balle plus tôt et raccourcit quand il le faut ses gestes de préparation, le résultat me semble assez "rentable" puisqu'il gagne finalement le set contre le meilleur défenseur du monde...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 06.02.2012, 18:01:42    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
Sauf erreur de ma part, tu indiquais auparavant qu'il était CONTRAINT, de par sa technique et l'amplitude de ses gestes de préparation, de jouer loin de sa ligne... Ca n'est pas pareil du tout !!


Là tu ergotes, tu ratiocines, diraient quelques tontons flingueurs. Je ne retire rien à ce que j'ai pu dire : de par sa technique et son amplitude de geste, s'il ne veut pas que son nombre de fautes augmente de façon importante et rédhibitoire face aux meilleurs, autrement dit s'il CHOISIT de limiter son nombre de fautes, il est CONTRAINT de jouer loin de sa ligne.
Par ailleurs, le constat que je faisais à la lecture rapide de cette video est-il juste ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gasqounet
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Apr 19, 2010
Messages: 372
Localisation: France (Ile-de-France)

MessagePosté le: 06.02.2012, 18:34:00    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la vidéo postée ci-dessus, il arrive à Richard de prendre quasiment la balle en 1/2 volée en revers. (ex à 2:39)

A 1:35 et 1:40, il ne décroche pas de sa ligne après le retour et s'engage pleinement dans la balle, avec une préparation de coup droit assez réduite par rapport à ce qu'il fait parfois. Idem à 1:53 ou encore à 2:19. Que dire à 3:07. De même on peut voir de nombreux retour quasiment sans préparation. (quasiment tous !)

Quant à dire qu'il est loin de sa ligne, on le voit quand même rarement trainer dans le "toronto"...

Dans les deux derniers sets, on retrouve plus du Richard classique, beaucoup plus loin de sa ligne Very Happy avec plus de temps pour préparer, et des mouvements plus amples, mais il subit plus.

En tout cas, j'avais oublié que Richard avec Peyre avait beaucoup développé sa vélocité et sur les petits pas..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 06.02.2012, 18:49:21    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup de retard pour les réponses ! Very Happy Je commence par le post le plus ancien...
BigMac a écrit:

ET j'ai retrouvé la même chose sur ses retours de service lors de l'Open d'Australie par exemple (contre Seppi ou Golubev notamment) où il se place plus près de sa ligne qu'auparavant et n'a donc matériellement plus le temps de faire les longues préparation qu'il fait quelquefois du fond de court.
Shocked Il faut savoir ce que l'on compare ! Le retour de service est un coup spécial qui est différent d'un échange. On peut aussi prendre la volée ou la préparation est réduite à son minimum mais alors on amalgame un peu tout !
Il me semble que la discussion sur : "il peut, il peut pas" n'est pas un bon angle d'attaque de cette discussion. Je proposerais plutôt : "il fait, il ne fait pas" !

BigMac a écrit:
S'il se heurtait systématiquement à ses "limites techniques" venant de ses boucles de préparation, il serait uniquement spécialiste de terre battue. Or, il est l'un des rares joueurs du circuit à avoir gagné au moins un tournoi sur chacune des surfaces !
Cet argument sur le résultat ne dit rien sur son amplitude de préparation. Elle dit seulement que Gasquet peut gagner des tournois sur toutes les surfaces car il l'a déjà fait !

BigMac a écrit:
Mais il a déjà montré qu'il savait à la fois avancer et raccourcir ses préparations
Avancer oui, mais raccourcir, cela c'est autre chose ! Il prépare parfois plus tôt en effet et parfois aussi il accélère le mouvement de préparation, mais ce n'est pas raccourcir. La vidéo ne montre pas autre chose (sauf une fois où il chope en coup droit)

La fin de ton post parle de tactique. Globalement je suis d'accord sur le fait qu'il privilégie la protection à la construction de l'offensive en particulier sur les jeux de retour. Mais j'ajouterai que cette tactique est liée au fait que sa technique dans l'échange est organisée comme protection de son 1/2 terrain. Wink
gasquounet a écrit:
Enfin, pour ma part, je reste convaincu que Richard n'est pas bloqué vers la 15e place, à cause de sa technique.

Pas bloqué à la 15ème place, je l'espère bien et je pense qu'il peut progresser au classement encore 2 ou 3 ans. Jusqu'où arrivera t-il ? Cela ne dépend pas que de lui...
gasquounet a écrit:
on voit que quand Richard le souhaite il peut prendre la balle tôt, en raccourcissant sa préparation et en prenant la balle sur une trajectoire montante.

Encore une fois, pas d'accord ! Il peut prendre la balle un peu plus tôt OK, mais on ne voit pas vraiment de changement d'amplitude (regardez bien où passe la tête de sa raquette !)
gasquounet a écrit:
A 1:35 et 1:40, il ne décroche pas de sa ligne après le retour et s'engage pleinement dans la balle, avec une préparation de coup droit assez réduite par rapport à ce qu'il fait parfois. Idem à 1:53 ou encore à 2:19. Que dire à 3:07.

Pas d'accord. Je viens de revoir tous les passages que tu signales. Ce sont typiquement des coups qu'il accélére, pas qu'il raccourcit. Exactement du même type que contre Kolschreiber où le ralenti nous montre que c'est le même "moule" ! A 3:07, c'est un retour et là, c'est vrai que la gestuelle est différente mais c'est un retour de service, c'est à dire un autre "coup". La balle arrive plus vite que dans un échange, de plus haut, son rebond diffère, le joueur est déjà placé, bref, c'est une situation très spéciale et très différente. On voit qu'aussitôt après ce retour, à la frappe suivante, il refait sa grande boucle en CD, comme d'hab !


Dernière édition par sengale le 06.02.2012, 19:15:28; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CaptainGlobul
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Nov 15, 2007
Messages: 1370

MessagePosté le: 06.02.2012, 19:02:01    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a précisé sur un ralenti que Richard ne "raccourcit" pas sa préparation, il l'exécute plus rapidement (ou peut-être plus en avance je ne sais plus).

Qu'il soit virtuellement CAPABLE de prendre la balle un peu plus tôt en forçant sa nature n'empêche pas cet état de fait : ça le fait partir avec un HANDICAP. Posséder une préparation ample sur surface rapide (et comme sengale l'a précisé : surface rapide est un terme un peu générique) demande une anticipation et/ou une vitesse d'exécution terrible, ce qui est très FATIGUANT nerveusement et physiquement. A partir du moment où il arme trop tard, ses coups se raccourcissent.

Richard a des fulgurances d'attaquant dans un bagage technique de terrien (pour grossir le trait) et un physique déficient. Son jeu est inégal et HYBRIDE. ça lui permet peut-être de gagner des 250 sur toutes les surfaces, mais pas sûr que ça le pousse loin dans les master 1000 ou en grand chelem qui ne pardonnent rien.

Si l'on place son éclosion au plus haut niveau à mi 2005, ça fait plus de 6 ans et demi que Richard est là, et il n'a dépassé qu'UNE FOIS les 8e de finale d'un Grand Chelem? Tout cela parce qu'il n'a "pas confiance"? Il faut rester sérieux un moment, prendre un peu de recul. Le seul cas que je connais d'un mec qui a passé un cap sur le tard en Grand Chelem, c'est Soderling qui n'avait jamais fait mieux que 3e tour avant de faire sa finale à RG... Mais son jeu, lui, était en place et cohérent, avec des armes claires et identifiées. PAS celui de Richard.

Ne revenons pas sur cette éternelle comparaison avec Federer et la "synthèse de son jeu", BigMac. Je t'en supplie à genoux... ça n'a rien à voir. Dans les match qu'il perd, Richard ne donne JAMAIS l'impression d'avoir péché par excès d'options... Un bon cas typique serait Monfils : défense héroïque ou percussion? Il a du mal à mixer. Le jour ou je verrai Richard balancer dans les bâches de temps en temps comme le fait son compatriote, je serai presque content. Et encore, Monfils a un peu le même problème de préparation gigantesque qui le force à reculer. 2 gestes semblables, typiques de l'école française des années 90 (j'y étais, la grande boucle exagérée qu'on demandait aux débutants, je l'ai subie), et 2 joueurs qui ont du mal à avancer. Bizarre?

Autre chose. Règle numéro un de la crédibilité, sans vouloir être acerbe : NE JAMAIS CITER WILANDER (pire que Mcenroe) : ce type est la risée de tous les amateurs de tennis, de par ses revirements incroyables dans les analyses, les pronos, les éditos, les debriefings...

EDIT : édité par moi-même, suppression de ce dernier paragraphe! ^^


Dernière édition par CaptainGlobul le 06.02.2012, 22:16:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 06.02.2012, 19:41:42    Sujet du message: Répondre en citant

CaptainGlobul a écrit:
sengale a précisé sur un ralenti que Richard ne "raccourcit" pas sa préparation, il l'exécute plus rapidement (ou peut-être plus en avance je ne sais plus).
C'est accéléré ! Et cette accélération surprend par rapport à la vitesse moyenne de ses coups de fond de court.

CaptainGlobul a écrit:
Posséder une préparation ample sur surface rapide (et comme sengale l'a précisé : surface rapide est un terme un peu générique) demande une anticipation et/ou une vitesse d'exécution terrible, ce qui est très FATIGUANT nerveusement et physiquement.
Merci Captain ! Je voulais justement revenir sur cet aspect dans un autre topic. Physiquement, il laisse beaucoup de "plumes" à la fois dans la défense de son terrain mais aussi dans ses coups d'attaque où il doit mettre la gomme !
Pas sûr que ses capacités physiques soient si faibles, mais par rapport à de nombreux adversaires, son jeu lui fait dépenser beaucoup plus d'énergie qu'un joueur qui a des préparations simples et donc peut jouer plus près de sa ligne. Au bout d'un set, il a brulé une bonne partie de ses cartouches avec son déplacement et ses préparations.

CaptainGlobul a écrit:
Monfils a un peu le même problème de préparation gigantesque qui le force à reculer. 2 gestes semblables, typiques de l'école française des années 90 (j'y étais, la grande boucle exagérée qu'on demandait aux débutants, je l'ai subie), et 2 joueurs qui ont du mal à avancer. Bizarre?
C'est vrai, mais es-tu bien sûr qu'il n'y en a que 2 ? Confused

Pour la fin de ton post, je te trouve un peu trop sévère. En dehors de quelques uns parmi nous qui sont très optimistes, nous sommes conscients majoritairement des limites (par rapport aux cadors du circuit) mais il bat un certain nombre de gars classés devant lui, donc il peut progresser au classement encore.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.09 S