Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 17 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

 Le Team Lagardère veut mettre experts et technologies à la disposition du sport

Tennis (Francais)Depuis Singapour et la claque reçue du Comité international olympique (CIO), qui a préféré Londres à Paris pour les Jeux de 2012, on croyait le sport français occupé à plein temps à panser ses plaies, les épaules tombantes, des antidépresseurs plein les poches. Sonné comme un boxeur, sans ressort. Mais, presque six mois après cet échec, quelques voix se font entendre ici où là pour reparler d'avenir.

Ainsi va naître le Team Lagardère. Présenté officiellement mardi 13 décembre, ce concept d'un genre inédit se propose de réunir, en un même lieu, le stade Jean-Bouin de Paris, un savant cocktail d'experts et des outils d'aide à la performance. Une version en miniature de l'Institut national du sport et de l'éducation physique (Insep), mais résolument plus moderne, et nettement plus élitiste. "Notre cible, ce sont les sportifs professionnels", précise Christian Miller, un spécialiste de la biomécanique et de la physiologie, débauché de l'Insep pour diriger le "centre d'expertise scientifique appliquée au sport" du Team Lagardère.

A en croire ses géniteurs, l'idée serait née d'une rencontre, deux années en arrière. Une main tendue d'Arnaud Lagardère, patron du groupe du même nom (le Groupe Lagardère est actionnaire du Monde SA), à Richard Gasquet et à Gaël Monfils. Les deux espoirs du tennis français peinaient alors à grimper les dernières marches vers le plus haut niveau. Arnaud Lagardère a fait le tri parmi leur entourage, puis épluché son carnet d'adresses pour associer aux deux jeunes pousses les meilleurs tuteurs du marché.

"Confortés par les bons résultats (Richard Gasquet pointe actuellement au 17e rang mondial, Gaël Monfils au 31e), nous avons eu envie d'aller plus loin en construisant quelque chose d'original, un concept innovant, une alliance du public et du privé", explique Arnaud Molinié, directeur délégué du groupe, en charge du projet.

Le résultat ne ressemble à rien de connu. Hébergé par le Paris Jean-Bouin, le Team Lagardère s'appuie sur les structures et les installations de ce club centenaire de l'Ouest parisien. Mais son apparence le rapproche plus d'un centre d'études que d'une association sportive traditionnelle. Christian Miller explique : "Nos travaux, nos expériences, se font en présence de l'athlète, pendant l'entraînement, et non pas dans l'isolement d'un laboratoire. C'est de la recherche appliquée, au premier sens du terme."

RADARS, CAMÉRAS ET CAPTEURS

A Jean-Bouin, un court de tennis sera équipé de radars, de caméras et de capteurs dans le sol. Il permettra d'étudier, "en vrai", la gestuelle du joueur. Les capacités musculaires et énergétiques des athlètes pourront être évaluées par des systèmes de mesure issus de la recherche scientifique. "Aujourd'hui, la différence se fait par la qualité du geste et de l'entraînement, assure Xavier Moreau, le directeur du Team, une figure incontournable du tennis français, préparateur physique de l'équipe de France de Fed Cup. Et nous avons besoin pour cela de pouvoir disposer d'outils de très haute technologie."

Ces douze derniers mois, le projet a creusé ses racines dans un terrain familier du groupe, le tennis. En plus de Richard Gasquet et Gaël Monfils, Mary Pierce et Paul-Henri Mathieu ont rejoint l'équipe, accompagnés d'une poignée de joueurs plus modestes. Amélie Mauresmo n'en est pas, mais elle a sollicité ses techniciens, en fin de saison, pour profiter à son tour de leurs compétences. Arnaud Molinié n'en fait pas mystère : "Le Team Lagardère a vocation à devenir omnisports. Très vite, il comptera des athlètes venus d'autres disciplines." Précision : les nouvelles recrues devront toutes rejoindre l'une ou l'autre des sections du Paris Jean-Bouin, comme l'a fait Mary Pierce.

Une convention signée avec la Fédération française de rugby mettra le coûteux appareillage de la "plate-forme technique et scientifique" à la disposition de l'équipe de France, dans la perspective de la Coupe du monde 2007. Un accord semblable pourrait être conclu avec la Fédération française d'athlétisme, approchée ces derniers temps par les parrains du projet. Le tennis de table figure aussi en bonne place parmi les sports jugés prioritaires. Ses meilleurs espoirs devraient très prochainement bénéficier de la structure et des moyens du Team.

La petite histoire veut que l'envie de donner un coup d'accélérateur à son idée serait venue à Arnaud Lagardère dans l'avion du retour de Singapour, le 7 juillet, au lendemain du camouflet olympique. Pour "rebondir", résume Arnaud Molinié.

Source : Le monde



 

   Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre RG.net, vous bénéficierez de privilèges... et c'est gratuit!

  Liens connexes
· Plus à propos de Tennis (Francais)
· Nouvelles transmises par alex


L'article le plus lu à propos de Tennis (Francais):
Le Team Lagardère veut mettre experts et technologies à la disposition du sport


  Notez l'Article
Note actuelle: 4.4
Votes: 5


Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais


  Options

 Format imprimable Format imprimable





Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.03 S