Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 13 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

 BNP PARIBAS MASTERS 2014: Direction Lille....

Tournois (Francais)Richard Gasquet n’a rien pu faire face l’Espagnol Roberto Bautista Agut.
Inconstant en retour notamment, le Français a vu son adversaire s’imposer en deux sets 6/4 6/2.
« Aucune excuse » pour « Ritchie » qui peut désormais se concentrer sur cette fameuse finale France / Suisse…



Que t'inspire le double ?

« Rien du tout. C'était pour jouer. Jo voulait reprendre. Donc rien du tout. Je suis là pour parler du simple. Le simple m'inspire plus de choses.»

Quoi ?

« Que le mec a super bien joué. J'ai du mal sur ces surfaces un peu rapides sans rebond, pas si rapides que cela mais sans rebond. C'est une surface difficile pour mon jeu. Je joue assez lifté, j'ai eu quelques difficultés. Le mec a très bien joué. Il a vraiment fait un superbe match, je comprends pourquoi il est à ce classement. Après, j'ai mal retourné aujourd'hui. Je me suis battu jusqu'au bout. Le mec a été plus fort que moi.»

Physiquement, tu n'as pas de pépin, comment va ta cuisse ?

« Je suis très bien physiquement et pas mal tennistiquement. Quand je joue des joueurs qui frappent à plat sur une surface en ligne de court, ce n'est pas évident. Le mec a bien joué. Après, je ne suis pas content de perdre 6-4/6-2, mais sincèrement, il a fait un gros match. »

Depuis Roland Garros et depuis la Coupe Davis, tu n'as pas beaucoup eu de victoires. Cela te pose-t-il un problème d'arriver en finale de Coupe Davis avec assez peu de victoires ?

« Pas plus que cela. Ce n'est pas un gros problème. Je suis déçu d'avoir perdu ici mais après la Coupe Davis, il était très difficile de partir en Asie. Après Berdych, j'ai eu mal à la cuisse. La saison passe vite. Ce sera différent à Lille. Malgré cela, je ne me sens pas mal, je n'ai pas de douleur. Je ne me sens pas mal dans mon tennis. Je vais sur du dur couvert, ce n'est pas la même chose. »

Même si tu dis que tu étais focalisé sur Bercy, inconsciemment n'es-tu pas à Lilles ?

« Inconsciemment, oui. Mais j'étais là pour gagner ce match aujourd'hui. Il n'y a pas d'excuse par rapport à cela. Vraiment, aucune excuse. Sincèrement, le mec a vraiment fait un gros match. C'est de loin ma moins bonne surface de jouer sur une surface sans rebond, qui ne rebondit pas ; c'est de très loin ma moins bonne surface. Plus on avance, c'est assez pareil, je ne fais toujours pas de grands résultats sur ce style de court. Il est normal d’être focalisé mais ce n'est pas pour cela que j'ai perdu ce match, vraiment pas. L'Asie a été difficile. Après la débauche d'énergie de Roland Garros, il a été très dur de repartir trois semaines en Asie. J'ai préféré jouer qu'un tournoi après Shanghai pour être prêt. Sans blessure, je suis prêt à jouer sur terre battue. »

Au final, te dis-tu que c'est peut-être un mal pour un bien vu que la finale de la Coupe Davis arrive ; cela te libère-t-il d'un poids ?

"Je peux être à 100 % sur la Coupe Davis, et c'est bien aussi. Je suis content de ne pas avoir de blessure. Je suis à 100 % physiquement. Je n'ai aucune douleur. J'ai retrouvé ma meilleure surface. Je suis très content d'être sur terre battue et de changer de court. C'est un objectif énorme. Je vais m'entraîner le plus vite possible pour être prêt."

Justement, peux-tu nous dire de quoi vont être faites la fin de semaine et la suivante ? Vas-tu vers beaucoup de tennis ou du repos puis du tennis et une transition vers la terre ? Comment cela peut se goupiller ?

«Reprendre dans deux, trois jours sur terre battue. Après il reste deux semaines. C'est un avantage par rapport aux suisses. Il ne faut pas le négliger. Je suis frais. Après, savoir si tu gagnes des matches ou si tu les perds… le plus important est d'être à 100 % physiquement. J'ai joué, j'ai fait beaucoup de tournois depuis Roland Garros. Ce sera tellement différent de jouer une finale. C'est pour moi assez anecdotique par rapport à cela. Je vais essayer de reprendre le plus vite possible sur terre battue pour avoir un peu d'avance.»

Stan, qui est passé avant toi, nous disait que, parce qu’il a pas mal d'échéances d'ici la Coupe Davis, il s'en désintéressait un peu parce qu'il pouvait se blesser le jeudi qui précède. Es-tu envieux de ce type d'approche très simple « juste jouer ici, à Bercy, jouer le Masters » ?

« Je ne peux pas dire le contraire : je préférerais jouer le Masters. Encore avec une finale de Coupe Davis, c'est différent. J'ai joué l'an passé deux fois. Je préfère jouer une finale de Coupe Davis. Je préfère être dans les dix premiers mondiaux que là où je suis. Cela ne changerait pas ma vie de rejouer un Masters. Ce serait plus beau pour moi de bien jouer en Coupe Davis, et encore plus à la maison, c'est un cran au-dessus. »

Quand vous étiez gamin, avez-vous le souvenir précis d'une finale de Coupe Davis que vous auriez vue à la télévision qui vous aurait donné l'envie de jouer ce type de compétition ?

« J'en ai vu deux. En cassette, en 91 et 96 ; puis, j'y suis allé avec mon père à Nice et en 2002, à Bercy. C'est sûr qu’il est fabuleux de se retrouver sur une finale, c'est énorme. Je suis content de pouvoir y penser maintenant. C'est bien d'avoir que cet objectif. J'aurais préféré quand même gagné aujourd'hui. Je ne vais pas dire le contraire.»

Quel est-on avis sur Roger Federer ? Il enchaîne tout. Te dis-tu qu'il prend un risque en jouant Bercy ? Cela te paraît-il fou ?

« Il a fait deux grandes finales de Grand Chelem. Son expérience est immense. Il a gagné des centaines de matches et beaucoup de Grands Chelems. Sa décision, il la prend en connaissance de cause. Avec son expérience, il sait ce qu'il fait. C'est sûr qu'on n'est à l'abri de rien. Mais si un mec a bien géré son calendrier pendant sa carrière, c'est bien lui. S'il le fait, c'est qu'il a ses raisons.»

A Paris Bercy pour RG.Net
Pierre PEDRERO



 

   Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre RG.net, vous bénéficierez de privilèges... et c'est gratuit!

  Liens connexes
· Plus à propos de Tournois (Francais)
· Nouvelles transmises par pierre


L'article le plus lu à propos de Tournois (Francais):
Quel magnifique cadeau pour ses 19 ans !!


  Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais


  Options

 Format imprimable Format imprimable





Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.03 S