Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 9 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

 BNP PARIBAS MASTERS 2013: Gasquet qualifié

Tournois (Francais)Richard Gasquet s’est qualifié cet après-midi pour les huitièmes de finale du BNP Paribas Masters de Bercy.
Le Biterrois a dominé l’Espagnol Fernando Verdasco en trois manches 7/5 6/7 6/3 et 2h 40.
Il jouera son prochain tour ce jeudi face au Japonais Kei Nishikori...




Piatti et Grosjean présents cette semaine.

Match très éprouvant pour Richard Gasquet pour son entrée en lice dans ce Masters 1000 Parisien.
Le Français croisait la route de Fernando Verdasco.
Les deux hommes qui se sont échauffés à la suite, en fin de matinée sur le court n°2 (Gasquet en compagnie d’Edouard Roger-Vasselin et Verdasco avec le Croate Ivan Dodig) ont livré une belle bataille.
Ils ont, en point commun notamment, le fait d’avoir occupé leur meilleur classement avec une 7ième place Mondiale (c’était en 2007 pour Gasquet).
Ce dernier, qui est accompagné cette semaine de Riccardo Piatti, Sébastien Grosjean, Paul Quétin mais aussi Eric Deblicker et son agent, poursuit donc son aventure et peut continuer de croire en ses chances pour le Masters.
Quant à Fernando Verdasco, qui était en quart de finale de Wimbledon cette année, la saison se termine…

Richard, à un set partout, comment te sens-tu et comment vas-tu finalement chercher ce match ?

« Je me sens mal. J'ai deux balles de match. Je sens que je suis près de gagner ce match à un point près. Il fait un grand tie-break derrière. Il y a 6-3 et je reviens à 6-6, je me dis donc que j'ai encore de quoi le gagner. C'est très dur de le perdre mentalement. Physiquement aussi, c'est difficile. Pour moi, c'est difficile mais je sais que j'ai l'expérience. Je sais que je suis quand même capable de gagner le troisième set. C’est vrai que ça a été difficile pour moi parce que j’ai beaucoup de balles de break que je ne fais pas. Ce match aurait pu tourner de son côté, ça s’est joué à très peu de choses. »

Tu te surprends un peu d’être capable d’aller chercher ce genre de match à la fin de saison ? Ca t’épate un peu ?

« Je ne vais pas m'épater de gagner un match ici. Je fais une belle saison. Je veux bien terminer et essayer de me battre jusqu'au bout. Advienne que pourra, si je dois perdre, je perds, mais en tout cas, je veux tout donner. Je n'aurais pas eu de réussite si je n'avais pas gagné ce match. Ce n'était pas loin. La surface est assez rapide et couverte. Je préfère jouer en extérieur. Ce n'est pas évident pour mon jeu. J'essaie de me battre jusqu'au bout pour aller le plus loin possible. »

Etais-tu inquiet de ne pas pouvoir jouer ces derniers jours ?

« J'ai été inquiet avec la cuisse. J’ai eu quelque chose qui pouvait ne pas me faire jouer donc c’est sûr que j’ai été inquiet. »

Tu joues en y pensant, parce que ça se cicatrice mais ça peut...

« J'ai un peu de douleur de temps à autre, mais ce n'est pas bien important, ça va passer. J'ai joué 2 heures 45 aujourd'hui et j'ai pu jouer à 100 %. Physiquement, ce n'était pas facile. Le match a été dur, on a joué plus de 2 heures 30. Ce n’était pas évident et je suis content de m'en être sorti. »

C’est toujours serré avec Verdasco. Tu attends le moment où il peut dégoupiller ?

« C’est compliqué. Il est dur à jouer. Il a un bon service et un énorme coup droit, un des meilleurs du monde. Un coup droit exceptionnel. Il a été dans les dix premiers. C'est un très bon joueur. Il est capable de me battre. Il a des armes difficiles. C'est un match compliqué. Il a bien servi et s'est battu jusqu’au bout. Il a beaucoup de temps et tape fort. Le match a été dur. Il a mieux joué qu'hier, j’ai regardé son match. Aujourd'hui, il a fait un beau match. »

Une petite question de détail par rapport à la raquette. On vous a vu à un moment…

« Ils ont fait la mauvaise tension. Ils m'ont mis la tension qui n'était pas celle j'avais demandée et c'est pour cela que je l'ai ramenée. Il y a eu une erreur de leur part ou de l'arbitre ; ça arrive, ce n’est pas très bien compris. Quand tu pars le deuxième et que tu vois ça, ça t'énerve un peu mais ce n’est pas très grave. »

Le match de jeudi, est-ce pour toi la même chose si tu joues Jo ou Nishikori ?

« C'est forcément différent. C'est Jo. On se connaît très bien. Il ira aux Masters. C'est un Français, c’est un ami donc ce sera forcément différent et on ne peut pas dire le contraire, c’est normal. Ce n'est pas la fin du monde de se jouer. J'ai fait une belle saison. Je suis très heureux de ce que j'ai fait. Je n’ai pas une énorme pression sur ce match. C'est plus un cadeau pour moi d'être là, de jouer pour le Masters. Cela récompense plus ma saison qui a été belle, depuis le début à la fin je n’ai pas eu de trou, j'ai fait de beaux résultats. C’est pour cela qu’aujourd’hui il aurait été difficile de perdre sur Verdasco, de finir sur une défaite. Je suis content de pouvoir faire un gros match encore une fois. »

Est-ce que l’on joue ce match pour se qualifier pour les quarts de finale et espérer gagner le tournoi ou est-ce qu'on joue ce match pour aller aux Masters ?

« Pour aller aux Masters, c’est normal. Ce n'est pas banal, c'est clair, mais on a malgré ça joué de très gros matchs dans le passé. Il n'y a pas une pression non plus monstrueuse. On se connaît bien. C'est un ami, on se connaît depuis toujours. Je pense qu'on va essayer de faire un beau match. »

Tu devrais être soulagé, on a l'impression qu'il y a un petit truc qui te contrarie ?

« Non pas du tout, je suis très heureux. Je suis un peu fatigué, on a joué 2h40. C’est un peu de fatigue, c’est tout. C’était un match qui était dur. Je vais aller voir kiné, essayer de bien récupérer. Tout va bien pour moi, aucun souci. Rassure-toi. »

Le contexte du match de jeudi : jouer une finale, car ce sera une finale. Jeudi, c'est dingue, c'est presque du jamais vu ici à Bercy...

« Il y a aussi Stan qui joue demain, s'il perd sur Lopez, je pense que c’est peut-être tous les deux qui vont se qualifier, avec Jo. On attend la fin du match. Je n'ai pas compté exactement, mais je pense que c'est possible. »

Tu te sens vraiment maintenant comme un vieux briscard du circuit, puisque tu dis de fait que tu te sors de matchs comme un vieux briscard ?

« Toux ceux qui sont devant… c'est le tennis… ils sortent des matchs avec le mental, le physique. C'était un match un peu comme ça aujourd'hui. Ce n'était pas un match évident. Il joue bien. C'est un gros joueur. Je suis content d’avoir pu le battre. Cela fait quelques années que je joue. Tous les meilleurs ont encore plus d'expérience que moi. »

A Bercy pour RG.Net
Pierre PEDRERO



 

   Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre RG.net, vous bénéficierez de privilèges... et c'est gratuit!

  Liens connexes
· Plus à propos de Tournois (Francais)
· Nouvelles transmises par pierre


L'article le plus lu à propos de Tournois (Francais):
Quel magnifique cadeau pour ses 19 ans !!


  Notez l'Article
Note actuelle: 5
Votes: 1


Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais


  Options

 Format imprimable Format imprimable





Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.03 S