Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 64 invité(s) et 1 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

 Roland Garros 2013 : Fortunes diverses pour les Français

Roland Garros (Francais)Au cours d’une journée perturbée par la pluie, Lucas Pouille a remporté son premier match dans le grand circuit.
De leurs côtés, Florent Serra et Guillaume Rufin se sont inclinés…



Guillaume Rufin (battu par Tommy Haas 7/6 6/1 6/3)

"Il sait tout faire, il joue très bien.
Après, cela sert, ce genre de match. C'est un bon panneau indicateur.
Quand on joue contre d'autres joueurs, il faut essayer de se rapprocher.
C'est très difficile. Il joue très très bien. C'est très complet.
C'était une super expérience de jouer sur un court comme cela, contre un tel joueur.
Cela ne m'arrive pas tous les jours. Je garderai un super souvenir.
Heureusement qu'il y a encore du travail !
Sinon je trouverais triste qu'il n’y ait plus de boulot.
Je vais me remettre à bosser. Une carrière se construit, c'est long.
Il joue très très bien, il est revenu à son meilleur niveau. Ce n'était pas un tour facile.
Je vais continuer à essayer de progresser. Ce match me servira pour l’avenir."

Lucas Pouille (vainqueur de A. Kuznetsov 6/1 7/6 6/2)

"Hier soir j'étais assez tendu. Avec Manu, mon entraîneur, on a super bien préparé le match, on a beaucoup parlé.
Lui a beaucoup d'expérience, il a su trouvé les mots pour me calmer, pour pouvoir me permettre de rentrer en confiance sur le court.
C'est ce qui s'est passé.
Le seul moment où il est revenu, c'est quand j'étais un peu moins agressif, c'est lui qui dominait l'échange au milieu du deuxième set, quand il me breake, qu'il fait 5-2.
Quand je retourne à ma chaise, je me dis qu’il faut remettre beaucoup d'intensité, repartir en avant et diriger l'échange.
Dès que j'ai fait ça, j’avais gagné la plupart des points.
Déjà, c'était une première dans le tableau, une première victoire, c'est fabuleux.
Quand j'ai fini le match, j'étais vraiment heureux.
Mais après, si j'ai eu la Wild Card, c'est que les gens pensaient que j'étais capable de passer les tours. Je le pensais aussi.
Mais c'est une fierté d'avoir gagné un tour ici.
J'ai voulu continuer à rester concentré sur le match et essayer de prendre ce point comme si c'était le premier point du jeu.
Il a fait deux bons points à ce moment-là, il m’a mis 2 coups gagnants.
Là, c'était bien joué. Par contre à la troisième, j'ai réussi à gagner.
C'était super."

Florent Serra (battu par N. Davydenko 6/3 6/4 7/5)

"Il y a eu de bons passages et de très mauvais passages.
C'était beaucoup trop en « anti », avec des moments où j'aurais pu recoller, où j'ai donné trois ou quatre points d'affilée sur des retours, et des moments où j'ai débreaké, je suis revenu, avec des super passages, comme quand je l'avais battu, j'agressais, je frappais très bien la balle.
C'est un sentiment un peu de frustration parce que ça a été beaucoup trop d'erreurs, beaucoup trop de bons passages et d'erreurs, de bons passages, d’erreurs.
Sur un joueur comme lui, il faut être un peu plus constant.
Au premier, j'essaie te trouver un peu plus de longueur, un peu plus de hauteur en jouant un peu plus doucement pour essayer d'agresser.
J'arrive à débreaker comme ça au premier, je vais continuer et je me fais rebreaker aussitôt ; ça défile, il fait son jeu de service, on se trouve à 5/3.
Au second déjà, je frappais beaucoup mieux, mais le problème c'est qu'il y a eu ces moments beaucoup trop en « anti ». À la fin j'y crois parce que je débreake, je commence à bien frapper la balle, et il y a encore deux, trois erreurs de coup droit en se crispant un peu, en forçant.
Le problème, c'est que si je joue un peu plus doucement contre lui, je me mets à galoper.
Il y a des erreurs où j'ai voulu forcer, mais surtout parfois des erreurs dès le retour de service qui m'ont coûté le match.
Dans l'échange, il prend la balle très tôt, il joue très vite. Il m'a beaucoup joué dans les contrepieds.
Si on regarde les stats et les coups gagnants, je ne les ai pas regardés encore, je pense qu'il y a eu beaucoup plus de coups gagnants de sa part que de la mienne.
Je sentais que si je le laissais trop jouer, à un moment il faisait le décalage. J'ai pris beaucoup de coups gagnants.
Dans l'échange, si je ne prends pas la balle plus tôt et si je ne l'agresse pas, je suis en difficulté.
Moi j'aime bien quand c'est un peu plus rapide, ça permet à mes coups d'être un peu plus performants et de faire parfois le décalage un peu plus tôt.
Maintenant, les terres sont bâchées, elles restent bien sûr plus lourdes que ce qu'on a pu avoir ici par rapport à d'autres années où ça va vraiment très vite, mais elles sont quand même bâchées.
Les terrains sont quand même bien.
Ce n'est pas non plus des terres très, très lourdes qu'on peut trouver en Allemagne où là, ça n'avance pas du tout.
Ça reste correct."

A Roland Garros pour RG.Net
Pierre PEDRERO



 

   Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre RG.net, vous bénéficierez de privilèges... et c'est gratuit!

  Liens connexes
· Plus à propos de Roland Garros (Francais)
· Nouvelles transmises par pierre


L'article le plus lu à propos de Roland Garros (Francais):
Roland Garros 2007 - Gasquet: "J'étais trop crispé"


  Notez l'Article
Note actuelle: 0
Votes: 0

Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais


  Options

 Format imprimable Format imprimable





Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.03 S