Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 63 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Bilan de 2012
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bilan de 2012
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 02.12.2012, 13:48:11    Sujet du message: Bilan de 2012 Répondre en citant

En cette période de fin d’année et de transition, il peut sembler intéressant de faire le point sur la saison 2012 pour voir où en est Richard, s’il a progressé et si oui, dans quel secteur de jeu.

Pour cela, il faut partir des données fournies par l’ATP avec l’aide de Fed-Ex.
En effet, on nous fournit des données pour l’année en cours et sur la carrière du joueur. J’ai donc procédé en regardant chaque ligne de stat pour savoir s’il y a eu progrès statistique afin de partir des faits et non des impressions.

L’année 2012 est saluée comme le retour dans le top 10. Cependant, il faut comprendre pourquoi et en quoi il a fait une bonne saison.

1. La première ligne positive concerne le nombre de victoires / nombre de défaites dans l’année.
Il est à 65,6% de réussite cette année (42V contre 22d) contre 61,7% en carrière (298 V contre 185d). A noter qu’il est le 3ème joueur en terme de nombre de victoires en carrière (sur le critère de l’âge) derrière Djoko et Murray.
Ce n’est pas sa meilleure année, c'est 2007 avec 67% (49 V contre 24 d) mais c’est tout proche. On voit qu’il obtient quasi 2/3 de victoires et comme il a eu des bye, cela signifie une bonne prestation moyenne dans les tournois. Constat : s’il progresse dans tous les environnements, c’est en indoor qu’il a fait les progrès les plus significatifs :

- Indoor : 70,6 (12 V c 5 d) en 2012 contre 59% en carrière (59V c 41d)
- Outdoor : 63,8% (30V c 17d) en 2012 contre 62,4% en carrière (239V c 144d)
Sachant que le jeu en indoor requiert plus d’agressivité, on peut dire qu’il a amélioré son jeu d’attaque pour pouvoir obtenir ce résultat.

2. Voyons en ce qui concerne les situations de pression qui sont de bonnes indicatrices de la condition physique du joueur associée à son «endurance mentale ».
S’il progresse lorsqu’il a emporté le 1er set avec 91,4% de réussite en 2012 contre 85,4% en carrière, c’est surtout lorsqu’il perd le premier set que son, pourcentage de réussite s’est bien comporté, ainsi que lorsqu’il dispute un set décisif.
En effet :
- Après perte du premier set : il est à 34,5% en 2012 (10V contre 19 d) contre 26,7% en carrière (52V c 143d)
- Dans les sets décisifs : il est à 66,7% en 2012 (10 V c 5d) contre 57,2% en carrière (79V c 59d)

Nous avons vu plusieurs fois des retours incroyables comme contre Nieminen et Dimitrov alors qu’il avait quasi match perdu.

Maintenant, essayons de déterminer sur le plan plus technique, ce qu’il a amélioré en 2012. Ceci est plus délicat car même s’il existe des compilations de données statistiques, ce sont des constats plus qualitatifs.
Au service, il s’est montré capable épisodiquement de servir très bien (ex : Toronto). En allant chercher plus haut son point d’impact et en effectuant une très belle pronation.
Au retour, il a montré qu’il pouvait faire quelques points directs en se positionnant plus proche de sa ligne sur les secondes balles de service adverses. Mais il a aussi explosé assez souvent dans cette position.
En coup droit, on a vu plus de frappes à plat pour chercher à devenir dominant dans l’échange
En revers, des frappes très croisées pour sortir son adversaire du court
Son jeu de volée a été variable selon les tournois et les adversaires. Il en est de même pour le petit jeu d’amortie/contre amortie.

Pour 2013, on aimerait le voir :
Très offensif d’entrée de jeu dans le match et en particulier sur gazon où il a été un peu inconstant et décevant. Travailler le retour - volée pour poser plus de problème au serveur.
Continuer à vouloir être dominant avec son service et son coup droit.
Bien couper les trajectoires pour monter plus souvent au filet
Ne pas se contenter d’attendre la faute de l’adversaire sur les balles de break qu’il a obtenues mais être immédiatement pressant.
Retenter ce qui fonctionne bien et ne pas chercher d’autres solutions quand il domine.
Rester calme et serein comme il a su le faire souvent.

C’était une année de progrès avec ce retour symbolique dans l'élite mais il peut encore mieux jouer en faisant des choix un peu plus justes dans les moments cruciaux. Ne pas partir avec un complexe contre les gars du top 10 afin de leur poser des problèmes jusqu’au bout du match !

On lui souhaite pour 2013 de revenir à son meilleur classement obtenu en 2007 et de disputer le master. C’est tout à fait possible.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mimie67
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: May 11, 2009
Messages: 2468
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 02.12.2012, 19:49:49    Sujet du message: Répondre en citant

Beau retour sur l'année 2012 de Richard. Belle analyse et très bonne conclusion.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2573

MessagePosté le: 03.12.2012, 15:27:25    Sujet du message: Répondre en citant

Sur le principe de cette comparaison "sur carrière" et en particulier avec sa meilleure année en 2007, quelques impressions :

Richard me semble au-dessus en 2012 sur un certain nombre de points :
- la consistance tout au long de l'année
- l'endurance physique et mentale
- la santé
- le coup droit
- le jeu sur terre (comparé à 2007)
- le service (comparé à 2007)

Il me semble au même niveau qu'en 2007 (sur sa meilleure période de fin d'année) pour une démarche encourageante (mais perfectible), concernant l'intention agressive, avec un match stratosphérique en GC - avec Haas à Roland Garros, pendant de Roddick à Wim.

La différence en % de victoires me semble négligeable, étant donné que Richard démarrait l'année à la 12ème place, bénéficiant de meilleurs tirages, et d'une élite moins "dévoratrice" (duopole au lieu de Big Four)

Il est plutôt moins performant sur herbe, mais ce point (conjoncturel ?)excepté, je ne vois pas de point de régression notable...

Les secteurs de progression que j'envisage à la fois les plus probables et les plus payants :

- le service (mais son épaule peut elle tenir si Richard reste plus longtemps sur les standards de Toronto ?)
- le coup droit (déjà la différence la plus convaincante en 2012)
- la tactique (dosage de l'agressivité en retour, attaque des 2ndes balles, gestion des moments "chauds", intégration des schémas de jeu moins prévisibles)

Le premier point est une question de choix (priorités et prise en compte du risque) : clairement, en faisant un gros travail sur ce coup, les joueurs doués réussissent à notablement l'améliorer.

Pour le second, la poursuite du progrès me paraît presque aller de soi, car elle procède de la confiance acquise, qui a été bien renforcée par le succès de cette année.

Le dernier est plus délicat et complexe, sans doute assez dépendant de la confiance, donc d'un maintien au minimum des résultats... J'ai aussi espoir en l'effet coupe Davis, notamment avec le partenariat avec Benneteau en double, pour peu que Clément décide vraiment de miser dessus. Il y a un potentiel combiné "service-retour-volée-confiance" dans la discipline, très dépendante de la CD.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 04.12.2012, 11:01:04    Sujet du message: Répondre en citant

Patricia a écrit:
J'ai aussi espoir en l'effet coupe Davis, notamment avec le partenariat avec Benneteau en double, pour peu que Clément décide vraiment de miser dessus. Il y a un potentiel combiné "service-retour-volée-confiance" dans la discipline, très dépendante de la CD.

Il est clair que l'on peut voir 2 périodes dans son année : la période avant les JO où il montait peu (souvent pas plus de 5 fois dans le match, y compris à Wimbledon) et celle après les JO où il était plus offensif vers l'avant.

L'effet positif de cette médaille olympique est donc triple.

1 : elle l'a boosté en terme de fierté, de plaisir de jouer et de confiance en soi

2 : elle lui a permis de se ré-entrainer en situation à un type de jeu qu'il avait un peu délaissé (retour volée, monter à contre temps, service volée, balles amorties...)

3 : elle le positionne (comme Benneteau à un niveau moindre puisqu'il est actuellement 5ème français) comme élément très intéressant pour Clément en CD, puisque pouvant jouer le simple et/ou le double (avec JWT ou Benneteau).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 04.12.2012, 12:35:11    Sujet du message: Re: Bilan de 2012 Répondre en citant

sengale a écrit:

Au service, il s’est montré capable épisodiquement de servir très bien (ex : Toronto). En allant chercher plus haut son point d’impact et en effectuant une très belle pronation.
Au retour, il a montré qu’il pouvait faire quelques points directs en se positionnant plus proche de sa ligne sur les secondes balles de service adverses. Mais il a aussi explosé assez souvent dans cette position.
En coup droit, on a vu plus de frappes à plat pour chercher à devenir dominant dans l’échange
En revers, des frappes très croisées pour sortir son adversaire du court
Son jeu de volée a été variable selon les tournois et les adversaires. Il en est de même pour le petit jeu d’amortie/contre amortie.

Pour 2013, on aimerait le voir :
Très offensif d’entrée de jeu dans le match et en particulier sur gazon où il a été un peu inconstant et décevant. Travailler le retour - volée pour poser plus de problème au serveur.
Continuer à vouloir être dominant avec son service et son coup droit.
Bien couper les trajectoires pour monter plus souvent au filet
Ne pas se contenter d’attendre la faute de l’adversaire sur les balles de break qu’il a obtenues mais être immédiatement pressant.
Retenter ce qui fonctionne bien et ne pas chercher d’autres solutions quand il domine.
Rester calme et serein comme il a su le faire souvent.

C’était [b]une année de progrès avec ce retour symbolique dans l'élitemais il peut encore mieux jouer en faisant des choix un peu plus justes dans les moments cruciaux. Ne pas partir avec un complexe contre les gars du top 10 afin de leur poser des problèmes jusqu’au bout du match ! On lui souhaite pour 2013 de revenir à son meilleur classement obtenu en 2007 et de disputer le master. C’est tout à fait possible.


D'accord avec tout cela Sengale, avec peut-être quelques nuances :
- Coup droit : je ne crois pas que Richard ait été dominant sur le coup droit, ou ait même tenté de l'être. En revanche, alors que depuis plusieurs années il se contentait de tenir la balle dans le court, il a amélioré sa longueur de balle, il a su plus fréquemment accélérer de façon opportune, y compris en coup droit décalé long de ligne, et enfin, à défaut d'exercer une vraie pression sur l'adversaire (sa technique ne le lui permet guère), il a su souvent le bouger, en particulier en trouvant des angles (coup droit croisé). Il faut qu'il continue sur cette voie, en améliorant encore chacun des éléments évoqués. Il me semble aussi qu'il pourrait (pour autant que sa technique le permette) faire davantage de coups droits dans la foulée (comme par exemple le faisait Edberg), qui lui permettraient d'arriver au filet dans de bonnes conditions.
- Coté revers : on pourrait là aussi souhaiter qu'il recule bien moins qu'il ne le fait encore sur ce coup, à l'instar d'un Federer qui lui aussi dispose d'un revers à une main. On sait que c'est techniquement difficile pour Richard, mais une telle amélioration me paraît indispensable s'il veut aller plus haut. Après tout, je ne pensais pas qu'il serait capable d'améliorer autant son coup droit qu'il l'a fait l'année dernière, alors pourquoi pas sur le revers. On sait que Federer y parvient par un bon usage alterné de la frappe recouverte et surtout du slice, et aussi par le refus absolu de reculer, même si celui-ci engendre quelques déchets.
- Service : ce sera difficile de faire beaucoup mieux, compte-tenu des problèmes potentiels à l'épaule. Cela dit, il faut surtout qu'il gère mieux les moments de tension, et en particulier de risques de breaks contre lui, là où les tout meilleurs ont une remarquable capacité à sortir le bon service au bon moment. Est-ce que cela passe par une meilleure gestion psychologique, tactique, technique ? Un peu de tout cela sans doute.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 04.12.2012, 13:39:37    Sujet du message: Re: Bilan de 2012 Répondre en citant

delauney60 a écrit:
Coup droit : je ne crois pas que Richard ait été dominant sur le coup droit, ou ait même tenté de l'être.

Si, cela est arrivé. Je repense au premier set du match contre Youzhny à Bâle (1/4 ) où il lui met 6/2 ! Il le domine vraiment parce qu'il fait 2 choses, il accélère en coup droit pour l'empêcher de s'organiser et il monte dès qu'il voit qu'il a mis le russe en difficulté.
Ceci dit, il ne l'a fait que le premier set, le second, il est revenu à un jeu moins appuyé ce qui laissait alors le temps à l'adversaire de s'organiser. Donc, il l'a fait, il peut le faire mais cela lui demande de forcer sa nature ou de changer un peu ses habitudes !

delauney60 a écrit:
- Coté revers : on pourrait là aussi souhaiter qu'il recule bien moins qu'il ne le fait encore sur ce coup, à l'instar d'un Federer qui lui aussi dispose d'un revers à une main. On sait que c'est techniquement difficile pour Richard, mais une telle amélioration me paraît indispensable s'il veut aller plus haut.

Il l'a tenté parfois mais il n'arrive plus à être précis dans ce cas. Souvent il est en retard dans sa préparation et son plan de frappe est trop en arrière. Dans ce cas, il frappe en appui sur la jambe arrière et il arrose !

delauney60 a écrit:
- Service : ce sera difficile de faire beaucoup mieux, compte-tenu des problèmes potentiels à l'épaule.

Le mieux ne serait pas de frapper plus fort mais d'être plus constant dans la qualité. Quand on voit ce qu'il a fait à l'US open où il plante 22 aces contre Montanes, on se dit que s'il est capable de reproduire cela dans tous les tournois, il jouera top 8 systématiquement !
Peut-être avait-il travaillé techniquement ce coup avec Grosjean pour préparer la tournée nord américaine, mais il n'a plus refait cette même technique par la suite, avec une excellente fin de geste...

Confused
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 04.12.2012, 17:57:31    Sujet du message: Re: Bilan de 2012 Répondre en citant

sengale a écrit:
l l'a tenté parfois mais il n'arrive plus à être précis dans ce cas. Souvent il est en retard dans sa préparation et son plan de frappe est trop en arrière. Dans ce cas, il frappe en appui sur la jambe arrière et il arrose ! Confused


Et oui, c'est vrai, malheureusement : son revers, que chacun d'entre nous a tant vanté, est indiscutablement le plus beau, esthétiquement parlant, mais n'est pas le plus efficace du circuit, tant s'en faut, et le handicape pour ce qui est de tenir sa ligne. On peut quand même espérer une amélioration, même à la marge.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Puschkin
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 01, 2006
Messages: 5146
Localisation: Vienne, Autriche

MessagePosté le: 04.12.2012, 19:21:28    Sujet du message: Re: Bilan de 2012 Répondre en citant

delauney60 a écrit:

Et oui, c'est vrai, malheureusement : son revers, que chacun d'entre nous a tant vanté, est indiscutablement le plus beau, esthétiquement parlant, mais n'est pas le plus efficace du circuit.

Et lequel est plus efficace? Certainement pas celui de Roger.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 04.12.2012, 19:37:07    Sujet du message: Répondre en citant

Delauney,
Autant, je suis d'accord pour dire qu'il doit avancer pour jouer son coup droit plus tôt, autant en revers, j'ai constaté que c'était actuellement contre productif.

Qu'il le travaille à l'entrainement, oui, (surtout en préparant un poil plus tôt et pour jouer surtout des coups très croisés !) mais ce que j'ai vu en match, ce n'était pas au point. Alors que même replacé assez loin, son revers long de ligne peut être gagnant (juste dans la "lucarne") Very Happy
Il a quand même battu Berdych avec son bon revers à 2 mains et Almagro et Youzhny qui sont 2 joueurs forts dans cette diagonale avec comme lui, un revers à une main !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 04.12.2012, 19:38:58    Sujet du message: Re: Bilan de 2012 Répondre en citant

Puschkin a écrit:
delauney60 a écrit:

Et oui, c'est vrai, malheureusement : son revers, que chacun d'entre nous a tant vanté, est indiscutablement le plus beau, esthétiquement parlant, mais n'est pas le plus efficace du circuit.

Et lequel est plus efficace? Certainement pas celui de Roger.


Pas celui de Federer ? C'est très discutable : certes, son revers à une main est moins sûr que celui de Richard, et son pouvoir d'accélération est moindre. Mais il possède en revanche l'inestimable avantage de lui permettre de rester sur la ligne (au prix de plus d'erreurs c'est vrai), et son revers slicé est tout simplement prodigieux.
Quant aux revers les plus efficaces du circuit, ce sont malheureusement certains revers à deux mains (je dis malheureusement car ils sont moins élégants et uniformisent le jeu) : citons en particulier ceux de Djokovic, Murray, Berdych, quand il est au top, Nalbandian, Del Potro à un degré moindre..... , qui prennent la balle plus tôt que Richard, tiennent mieux la ligne, ont une plus grande capacité à partir en long de ligne, et surtout neutralisent Richard sur la diagonale (ce qui comme celui-ci l'a dit à plusieurs reprises le prive d'une de ses forces majeures).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 05.12.2012, 13:55:51    Sujet du message: Répondre en citant

Delauney, ces discussions ont déjà eu lieu souvent, sur ce forum comme sur d'autres !
Qui a le meilleur revers est une question qui demande des sous parties ? Rolling Eyes

Le gros problème c'est comment le juge t-on ?

Voici quelques propositions ! Wink

En nombre de revers gagnants dans un match ? Dans le tournoi ? Sur un type de surface ? Dans la saison ? Dans la carrière ? Contre tel joueur pris comme référence ,
En comptabilisant la variété de revers gagnants dans le match ; en comparant les 3 trajectoires suivantes :
- long de ligne,
- croisé long,
- croisé court
En nombre de revers tentés dans le match (le tournoi, la saison, la carrière) provoquant la faute ?
En nombre de revers fautifs ?
Dans le rapport revers gagnants /revers tentés ?
Dans le ratio revers gagnants /revers fautifs ?
En comptabilisant le nombre de revers /nombre de frappes
En séparant les effets :
- le revers lifté,
- le revers plat,
- le revers slicé.
En faisant 2 catégories : revers 2 mains et revers une main
En s'intéressant à la domination revers /revers entre 2 joueurs droitiers ou 2 gauchers : qui remporte le bras de fer ? Qui fait la faute le premier ?
En s'intéressant à la confrontation revers 2 mains /revers une main
En considérant la situation du joueur qui tente un revers gagnant :
- à partir de sa ligne
- dans le terrain
- à 2 mètres ou plus de sa ligne
En s'intéressant au moment de frappe par rapport à la trajectoire qui arrive :
- revers en 1/2 volée
- revers en phase montante du rebond
- revers en phase descendante
En s'intéressant à l'équilibre du joueur au moment de sa frappe
- revers en équilibre sur les 2 appuis
- revers en déséquilibre avant
- revers en déséquilibre arrière,
On peut croiser un paramètre avec un autre, ou 2 autres,
etc...

Ceci pour montrer que selon la ligne adoptée, on ne parle souvent que d'une faible partie des possibles.
Ce sont donc des impressions qui peuvent se discuter. Par exemple, le paramètre surface est important. Comme celui de carrière.

Par exemple, je pourrais ressortir de vieilles stats de Federer où, en début de carrière, il perd systématiquement ses matches à cause du revers, ne sachant pas faire grand chose d'autre que le revers slicé qui est un revers de défense (ou pour suivre au filet essentiellement).
Autre exemple : Richard peut faire des revers gagnants à 2 m de sa ligne en déséquilibre arrière, ce qui étonne les spécialistes ! Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 05.12.2012, 15:12:57    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:
Delauney, ces discussions ont déjà eu lieu souvent, sur ce forum comme sur d'autres !


En effet, nous avons déjà abondamment abordé ce sujet par le passé. Il serait très intéressant d'avoir des statistiques sur tous les points que tu évoques, mais elles semblent bien difficiles à réunir. Donc, quand on parle d'efficacité, sans avoir d’informations aussi précises, il y a nécessairement une part de subjectivité. La mienne m'amène à dire que :
- si je devais ne choisir qu'un revers sur le circuit, ce serait inévitablement celui de Richard, pour sa beauté, pour sa variété, pour les angles qu'il est capable de trouver, et enfin pour sa fulgurance qu'il ne délivre néanmoins qu'avec parcimonie.
- en revanche, si je devais en choisir un pour l'impact qu'il produit sur le jeu, pour les conséquences qu'il engendre en termes de préservation et d'occupation du terrain, ce serait celui de Djokovic, même s'il ne souffre pas la comparaison avec celui de Richard d'un strict point de vue esthétique.

Quant à savoir si Richard peut progresser encore, (ie) moins reculer, tu as raison de constater que ceci a déjà été tenté par Richard, avec effectivement des résultats balancés, et avec notamment une augmentation néfaste du nombre de fautes commises. Richard a besoin de temps pour faire son swing, même si parfois il est capable de raccourcir subitement son geste pour effectuer une quasi demi-volée. Cette caractéristique est évidemment moins gênante sur TB que sur surface rapide.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 06.12.2012, 13:04:52    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, la principale marge de progression n'est pas sur le plan technique.

C'est de jouer avec autant d'agressivité les points cruciaux que les autres.
Il a, sur certains matches, été trop timoré quand il fallait porter l'estocade.
Son coup droit, son revers, son physique, son service, tout ça lui a permis de dominer ou en tout cas de mettre en grande difficulté un Murray à Roland ou un Ferrer à l'US Open, mais il a coincé quand il a fallu enfoncer le clou !

J'ai revu encore le match contre Murray à Roland, et franchement, il doit vraiment mener 2 sets 0 dans cette rencontre et donc se retrouver en excellente position pour passer en 1/4.
Pareil contre Ferrer, il perd le 2ème set on ne sait pas trop comment compte tenu de toutes les occasions qu'il s'est procurées ! Shocked Shocked

Son jeu lui permet de rivaliser avec les meilleurs, s'il garde un esprit positif et conquérant tout le match, tous les espoirs sont permis. C'est ce qui peut faire la différence entre une très bonne saison et une saison exceptionnelle !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 06.12.2012, 15:06:52    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
Pour moi, la principale marge de progression n'est pas sur le plan technique.

C'est de jouer avec autant d'agressivité les points cruciaux que les autres.
Il a, sur certains matches, été trop timoré quand il fallait porter l'estocade.
Son coup droit, son revers, son physique, son service, tout ça lui a permis de dominer ou en tout cas de mettre en grande difficulté un Murray à Roland ou un Ferrer à l'US Open, mais il a coincé quand il a fallu enfoncer le clou !

J'ai revu encore le match contre Murray à Roland, et franchement, il doit vraiment mener 2 sets 0 dans cette rencontre et donc se retrouver en excellente position pour passer en 1/4.
Pareil contre Ferrer, il perd le 2ème set on ne sait pas trop comment compte tenu de toutes les occasions qu'il s'est procurées ! Shocked Shocked

Son jeu lui permet de rivaliser avec les meilleurs, s'il garde un esprit positif et conquérant tout le match, tous les espoirs sont permis. C'est ce qui peut faire la différence entre une très bonne saison et une saison exceptionnelle !


On est d'accord sur ce point, mais cela dit on ne peut compartimenter les domaines : le fait que Richard ne soit pas suffisamment agressif tient certes parfois à un manque d'audace, mais vient aussi du fait que des éléments d'abord techniques puis physiques (les uns pouvant engendrer les autres) peuvent alors l'empêcher de manifester cette agressivité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 06.12.2012, 17:28:25    Sujet du message: Répondre en citant

delauney60 a écrit:

On est d'accord sur ce point, mais cela dit on ne peut compartimenter les domaines : le fait que Richard ne soit pas suffisamment agressif tient certes parfois à un manque d'audace, mais vient aussi du fait que des éléments d'abord techniques puis physiques (les uns pouvant engendrer les autres) peuvent alors l'empêcher de manifester cette agressivité.


C'est vrai, mais dans les deux matches ci-dessus, ce que Richard fait pour se procurer des balles de break ou de set, il peut aussi, tennistiquement comme physiquement, le faire sur la balle suivante...

La preuve c'est que dans ces deux matches, après avoir raté une opportunité, il s'en crée d'autres : pas de coup de pompe physique ou d'impossibilité technique en l'occurrence ! Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.31 S