Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 76 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - analyse des matches de Richard
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

analyse des matches de Richard
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 33, 34, 35  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
doume
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Apr 04, 2005
Messages: 1592
Localisation: Montreal

MessagePosté le: 21.01.2010, 00:59:18    Sujet du message: Répondre en citant

Big mac, juste une question. Quand tu dis que richard frappe de la meme façon contre nadal que contre roddick, est-ce que tu prends en compte le style de frappe de l'adversaire? De mon point de vu, richard ne peut pas frapper de meme, dans ce cas si en tout cas, étant donné le lift que met nadal dans sa frappe.

Sinon, mon hypothèse pour les jeux de services en début des sets qui suivent le premier set est assez simple, et je pense qu'on est plusieurs à l'avoir remarqué, et ça pourrait etre très intéressant de la validiter statistiquement (ou non d'ailleurs pour nous remettre dans le droit chemin par rapport à nos idées préconçues) :

- Richard se relacherait souvent après le gain du premier set. Si c'est vrai, ce qui doit arriver à plusieurs joueurs sur le circuit, c'est intéressant à noter, parce que ça a des incidences : perdre le set si pas de debreak, demande plus d'énergie pour debreaker, augmente le nombre de tie break (exercice à risque), etc.

Seulement, je me dis que c'est le genre de stats et d'éléments que les coachs remarquent, et si richard est effectivement victime de ce relachement coupable, il doit etre au courant (ce qui ne l'aide pas à faire changer les choses). Ce qu'il faut travailler, c'est la capacité à se remobiliser immédiatement après un set. Au passage, ça lui est arrivé plusieurs fois depuis le début de la saison, mais pas contre youzhny je crois.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marina36
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: May 28, 2005
Messages: 828

MessagePosté le: 21.01.2010, 19:33:35    Sujet du message: Répondre en citant

Si on s'intéresse au tie-break du 4ème set, perdu 7/4...

Sur son service, Richard marque donc 4 points:
-un échange assez long avec balle dans le filet pour Youzhny
-une nouvelle balle dans le filet de Youzhny
-une montée au filet payante
-un service gagnant

Les points gagnés de Youzhny:
-un ace
-après une montée au filet des 2 joueurs, Richard met la balle dans le filet
-une montée au filet payante
-faute en revers de Richard (après une attaque pourtant plutôt agressive de R mais qui frôle le filet)
-faute en revers de Richard (bon service de Youzhny)
-montée au filet de Richard mais passing de Youzhny
-montée au filet sur service de Richard

Je n'ai pas l'oeil assez expert pour voir si les fautes sont provoquées par l'adversaire ou simplement des erreurs ou des prises de risque.
Sur ce tie-break, on voit bien que Richard est aussi loin de sa ligne sur les 1ers que sur les 2èmes services... Quant à Youzhny, il est très agressif. J'aurai tendance à penser que la différence s'est faite là: alors que Richard était loin, même pour les 2nds services, Youzhny essayait de le maintenir là pour monter au filet et conclure le point.
Même s'il était loin, Richard essayait parfois de rentrer dans le court mais peut-être trop tard, je sais pas. Il n'était pas vraiment passif, mais pas facile de gagner les points quand l'adversaire est au filet et que lui est derrière sa ligne de fond....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 21.01.2010, 21:19:16    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
Franchement, tu prends exactement les mêmes accélérations d'un joueur (gasquet par exemple) et ça se terminera par beaucoup plus de coups gagnants contre Roddick que contre Nadal, parce que l'espagnol, même s'il ne parvenait pas à remettre, s'arrachera toujours en défense.
Pourtant, c'est exactement la même accélération, même placement, même puissance !
(et dans notre hypothèse de départ, ça pourrait permettre de marquer le point dans les 2 cas, et pourtant selon ton critère, l'action de l'attaquant sera jugée efficace dans un cas et pas dans l'autre, la seule différence étant que le défenseur a touché la balle ou non...)

Tout à fait BigMac, car il ne faut pas oublier un élément essentiel que l'on perd de vue, c'est un duel et pas un sport individuel !!

BigMac a écrit:
Donc le seul critère des coups gagnants ne me convient pas des masses...

Ce n'est pas pour rien que l'ITF ne prend en compte que les points gagnants et les fautes directes et pas les fautes provoquées dans les statistiques officielles des matches.
BigMac a écrit:
Sans compter qu'il y a aussi des joueurs qui prennent volontairement une marge dans la zone choisie et dans la puissance, justement parce que sans rechercher le coup gagnant, ils savent que 9 fois sur 10 ce coup ne pourra être remis...Et ces joueurs-là optent alors pour cette stratégie dans un souci... d'efficacité justement !

Si, dans ce cas là, ils jouent l'offensive avec une zone de sécurité.

BigMac a écrit:
Je suis à peu près sûr que, selon ton calcul, Nadal et Federer ne seraient pas les 2 joueurs faisant le plus de coups gagnants !
Tu prends deux exemples opposés. Federer est bien placé pour les coups gagnants, quant à Nadal, il joue sur une autre stratégie, celle du faible nombre de fautes directes, disons une stratégie de renvoi et de contre attaque si l'ouverture se présente.

@doume : je vais regarder pour ta remarque concernant le début des seconds sets. Dans le match contre Youzhny, pour le coup, c'est Youzhny qui perd blanc d'entrée son premier jeu de seconde manche Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 05.02.2010, 20:25:12    Sujet du message: Répondre en citant

doume a écrit:
Mon hypothèse pour les jeux de services en début des sets qui suivent le premier set est assez simple, et je pense qu'on est plusieurs à l'avoir remarqué, et ça pourrait etre très intéressant de la valider statistiquement (ou non d'ailleurs pour nous remettre dans le droit chemin par rapport à nos idées préconçues) :
- Richard se relâcherait souvent après le gain du premier set. Si c'est vrai, ce qui doit arriver à plusieurs joueurs sur le circuit, c'est intéressant à noter, parce que ça a des incidences : perdre le set si pas de de-break, demande plus d'énergie pour de-breaker, augmente le nombre de tie-break (exercice à risque), etc.
Seulement, je me dis que c'est le genre de stats et d'éléments que les coachs remarquent, et si richard est effectivement victime de ce relâchement coupable, il doit être au courant (ce qui ne l'aide pas à faire changer les choses). Ce qu'il faut travailler, c'est la capacité à se remobiliser immédiatement après un set. Au passage, ça lui est arrivé plusieurs fois depuis le début de la saison, mais pas contre Youzhny je crois.


Doume, je viens de faire un petit"dépiautage" de 31 matches depuis 2008 pour essayer de repérer des régularités et voir si ton hypothèse tient.

BILAN :

1. Richard gagne la première manche 15 fois sur 31 (en gros une fois sur 2)

2. Sur ces 15 matches : il se fait breaker dans la seconde manche 7 fois sur 15 (toujours une fois sur 2)

Précisions :
Sur son 1er jeu de service : 0 fois
Sur son 2ème jeu de service : 4 fois
Sur son 3ème jeu de service : 5 fois
Sur son 4ème jeu de service : 4 fois

On peut faire l’hypothèse, que si relâchement il y a, il est décalé dans le cours du set. Que d’entrée de second set, il tient à chaque fois son service quand il a gagné la premier set.

Cela reste une étude exploratoire. Il faudrait pouvoir distinguer les matches en grand chelem, car il est possible qu'il y ait un décalage sur le 3ème set dans ce cas (contre Murray à Wimbledon 2008 ou Youzhny à l'Ao 2010, le break arrive dans la 3ème manche mais toujours pas sur le 1er jeu de service !)


Voici en plus les matches de 2007 soit 17 au total :
1e bilan : 12 fois /17, il remporte la première manche
2ème bilan : 5 fois /12, il se fait breaker dans la seconde manche

Précisions
Sur son 1er jeu de service : 2 fois
Sur son 2ème jeu de service : 4 fois
Sur son 3ème jeu de service : 3 fois
Sur son 4ème jeu de service : 0 fois

Donc en résumé (cumul)
Il remporte la première manche 27 fois /48 matches observés = 56%

Suite à son gain de la première manche, il se fait breaker dans la seconde manche 12 fois /27 = 44%

Sur son 1er jeu de service : 2 fois
Sur son 2ème jeu de service : 8 fois
Sur son 3ème jeu de service : 8 fois
Sur son 4ème jeu de service : 4 fois

Il semblerait que le danger soit plutôt en cours de set. En tout cas depuis 2007, il semblerait qu'il aborde la seconde manche en faisant attention puis connait ensuite un petit coup de moins bien. Pourquoi ? Il faut pousser l'investigation en voyant le détail, mais tout ceci prend du temps.
En faisant ces recherches, je crois qu'il y a souvent le premier jeu du match perdu par Richard mais j'ai pas tout recommencé pour faire une petite statistique Confused
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 17.02.2010, 11:24:56    Sujet du message: Répondre en citant

Match perdu contre Chela 7/6 7/5 au 1er tour de Buenos Aires (février 2010)

Quels sont, malgré la défaite, les enseignements positifs de ce match ?

Le début du match et du second set :
Ils sont bons. Les deux premiers jeux de service sont gagnés blanc avec des échanges courts (5 points sur 8 au service directement) et une balle de break obtenue sur le premier jeu de service de Chela. Ceci est important quand on sait que Richard est souvent obligé de courir après le score. Sur ce point c’est mieux que lors du match en 2008 à IW quand il doit sauver une balle de break contre lui dès son premier jeu de service. De la même façon, son entame de seconde manche est bonne avec ses 2 premiers jeux de service gagnés facilement (seulement 2 points perdus)

Le jeu de service volée :
Sur 15 tentatives, il y a 13 réussites. C’est presque le carton plein. Ceci est une indication très importante et montre que cette tactique est de loin la plus efficace (sur 1ère balle). Cependant, dès que le point est perdu (à ¾ dans la seconde manche sur le premier point du jeu), le doute s’installe et Richard ne monte plus sur les 9 services suivants. Il rentre alors dans des échanges plus longs et se fait breaker.

Le jeu de montée dans l’échange : 11 montées et 5 points gagnés
C’est une tactique qui a rapporté des points pour conclure mais pas autrement.

Enseignement à tirer : il faut donc accepter de perdre un point par ci par là avec la tactique de SV et s’y accrocher car c’est là que le ratio est le plus fort. La montée dans l’échange pose le problème de la réussite du coup d’approche.

Le jeu de passing : sur 7 passings, il en réussit 5 (3 en revers long de ligne et 2 en coup droit court croisé alors que les 2 ratés sont en coup droit long de ligne).
Enseignement : de chaque côté il y a un point fort en passing, ne pas avoir peur d’insister

Le jeu d’échange :
Un point sur 4 est un échange long (supérieur ou égal à 7 frappes). Il résiste bien puisqu’il marque 17 points sur 36 points longs. A noter que sur la seconde manche, son ratio est légèrement positif (11 points gagnés sur 21 points longs). On se rend compte que progressivement, Chela l’a amené dans sa filière de jeu en faisant durer les échanges.
Cette tactique pour Richard est cependant assez risquée contre des spécialistes qui se règlent bien dans ce cas et font de moins en moins de fautes. Ne pas la refuser systématiquement non plus. En effet, quand Chela sert pour le match à 3/5 dans la seconde manche, Richard le breake en acceptant l’échange. Il passe, il marque en coup droit et revers court croisé. Peut-être chercher un peu plus les courts croisés dans les échanges longs pour obliger aussi l’adversaire à courir car le risque c’est de se faire promener de long en large à 3 mètres de la ligne de fond.

En conclusion, on peut trouver, dans un match perdu, matière à satisfaction et matière à enseignement. Contre les spécialistes de cette surface, mieux vaut ne pas trop subir ou leur laisser se régler dans de longs échanges. Richard a des armes. Il doit ne pas avoir peur de jouer l’offensive rapide sur son service et ne pas se précipiter sur le service adverse.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 17.02.2010, 13:50:22    Sujet du message: Répondre en citant

Merci sengale, sympa de compte-rendu !
15 services-volée en deux sets (avec un magnifique taux de réussite), 11 montées aux filets dans l'échange, ça me semble vraiment intéressant pour un match sur terre.

On s'était déjà fait la réflexion précédemment, il me semble que c'est dans les jeux de retours que Richard hésite sur la marche à suivre et pêche parfois par excès de prudence, parfois par précipitation...

Mais le nombre de service-volée montre que les intentions offensives sont là.
Je trouvais les années précédentes qu'il y avait trop de différence entre son jeu sur terre qui, à une période, semblait très axé sur la défensive, et sur les autres surfaces.
Quand on voit Federer, Djoko ou même Nadal, leur jeu est "ajusté" à la terre battue (glissades, utilisation encore plus accentuée du lift etc...) mais pas totalement différent de ce qu'ils ont l'habitude de faire.

Bref, c'est pas parce que Richard joue sur terre qu'il doit être timoré et de ce point de vue-là, les chiffres de sengale sont rassurants.
Reste à retrouver complètement le rythme de la compétition, à retrouver des repères sur la surface, et je ne vois aucune raison que Richie n'obtienne pas à nouveau de très bons résultats sur terre !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2573

MessagePosté le: 17.02.2010, 15:53:32    Sujet du message: Répondre en citant

Ma bonne impression concernant ce match doit beaucoup à l'efficacité de Richard en service-volée, et au côté très dynamique des 3 premiers jeux que tu as souligné ; j'avais aussi noté la qualité de passing et souhaité qu'il attire un peu plus chela au filet.
N'ayant pas vu son tournoi de Rome en 2009, mes derniers souvenirs de Richard sur terre dataient de l'effroyable 2008, et je trouvais beaucoup de vaillance et d'autorité à ce début ! Razz

Intéressant ta remarque sur l'abstention de S/V pendant 9 jeux ; Richard semble s'être "découragé" en court de match de cette stratégie de montée pour laquelle, de toute évidence, il avait une feuille de route très claire à l'entame (pas par hasard à mon avis, Markus a coaché Chela....). Il m'avait en effet semblé que les quelques ratages en finition de volée l'avaient un peu atteint.

Concouramment à cette "abstention" que tu as notée, j'avais été étonnée de voir les échanges nettement se prolonger au cours du 2è set, et mon impression n'était pas que Chela y était pour grand chose, mais plutôt que Richard voulait tenter le bras de fer (pour s'éprouver dans une logique d'entraînement à la surface ? Pour se régler, pour essayer autre chose parce qu'il trouvait que ce qu'il faisait ne fonctionnait plus ? parce qu'il avait remarqué que Chela se déplaçait moins bien ?)

Effectivement, comme tu l'as montré, Richard m'avait semblé faire plutôt bonne figure lors des rallies, mais je crois que c'est vraiment risqué stratégiquement. Richard n'est pas mauvais à l'échange, mais il n'est pas le plus endurant des joueurs et son déplacement n'est pas aussi optimisé que celui des spécialistes...

Dans ce match, en tous cas au premier set, Chela ne recherchait pas franchement à faire jouer, il avait une stratégie agressive, plus près de sa ligne que Richard, tentant (et réussissant) souvent le coup gagnant.
Mais c'était peut être pour faire face au jeu très entreprenant de Richard ; Chela n'est pas dérangé par un jeu plus défensif, bien au contraire. Sur cette terre battue très lente (avec les orages des jours précédents), sa balle est assez lourde pour placer une accélération qui fait très mal.
Et d'autres joueurs "de terre" auront une préparation physique, un déplacement, une frappe de balle qui tient la route dans ce genre de filière... Bref, je pense que sur terre, Richard devrait réserver sa réelle capacité à tenir l'échange pour "faire jouer" des spécialistes de rapide qui ont du mal à se déplacer sur l'ocre, et pour les spécialistes, tabler sur son jeu rapide, inhabituel, en variant sur les longueurs.

***

J'ai remarqué que Chela avait une stratégie de fixer Richard en jouant sur son revers et de frapper ensuite sur cette diagonale en coup droit décroisé. J'ai pensé sur le moment que c'était une stratégie risquée contre Richard, qui ne fonctionnait pas si bien que ça (n'empêche que Richard le laissait trop frapper en décroisé).
Mais peut être y avait il l'intention de l'empêcher de se régler en coup droit derrière cette stratégie ? En ce cas, il est possible que les difficultés de Richard en coup droit, qui me semblaient plus marquées qu'en Australie, aient été influencées par cette stratégie de son adversaire.

Lors de ces échanges en revers, j'ai plusieurs fois regretté la moindre qualité du revers slicé de Richard (j'ai bcp regardé Youzhny et Fed ces temps ci, qui en font une arme tactique très intéressante).
Je crois que Richard l'utiliserait plus s'il avait un meilleur coup, ce qui pourrait mettre des batons dans les roues aux joueurs qui tentent de le fixer en revers comme Chela, ou lui permettre de "remettre les compteurs à zéro" s'il est débordé dans l'échange (Fed fait très bien ça), ou embêter les joueurs de rythme avec plus de variation, ou pour le chip and charge. Il y a pas mal de joueurs à qui le slice de revers n'apporte pas grand chose dans leur filière de jeu (chez Djokovic et Nadal, à mon avis, le slice est un peu anecdotique), mais je crois que Richard pourrait vraiment en faire une arme qui serve son jeu.

Je n'ai pas trop regardé le geste de coup droit (déjà qu'avec les ralentis j'ai du mal à comprendre les paramètres dont vous parlez Wink ), mais dès le départ, j'ai zyeuté le service de Richard, et trouvé qu'il soignait la poussée des jambes. Je suis sûre qu'il a bossé ça à l'entraînement (d'autant qu'il avait prévu une large utilisation du service volée), et les résultats se sont fait sentir !
Dernièrement, Richard était souvent en peine d'enchainer service volée parce que sa première faisait trop souvent défaut. Dans ce match, il a pu avoir une qualité de service qui lui donnait les moyens de suivre. En plus, la fiabilité était au rendez vous !

Il est très vraisemblable en revanche que richard et Markus n'aient pas mis l'accent, pour une reprise, sur un chantier aussi vaste que celui de l'amélioration technique du coup droit - avec tous les repères à reprendre, il paraît difficile d'en ajouter de nouveaux.

Une derniere remarque : en retour, j'ai été étonnée de voir que Richard ne se positionnait pas plus près pour retourner le second service. Sa position sur première n'était pas très reculée (par rapport à certains matches dont j'ai le souvenir), mais sur seconde - qui n'est apparemment pas le fort de Chela - Richard ne se mettait pas en position de mettre la pression dès le retour. Un point technique, là encore, ou une option décidée ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 17.02.2010, 15:54:22    Sujet du message: Répondre en citant

BigMac a écrit:
On s'était déjà fait la réflexion précédemment, il me semble que c'est dans les jeux de retours que Richard hésite sur la marche à suivre et pêche parfois par excès de prudence, parfois par précipitation...


Oui, mais pas seulement sur ses jeux de retour. Sur ses jeux de service également.

Je ne sais pas si le terme d’hésitation est le mieux choisi ! Peut-être est-ce plutôt l’envie de jouer l’alternance ou une variété de coups qui finit par presque l’handicaper. L’avantage, c’est que l’adversaire ne sait pas ce qu’il va tenter mais l’inconvénient, c’est le manque de repères pour lui.

Dans le match (et ce n’est pas le seul) on a l’impression qu’il domine, tant il montre des coups variés performants et au final, la victoire n’est pas assurée.

Du point de vue technique, on peut trouver des coups qui sont moins performants mais c’est là que doit intervenir le plan tactique. Ne pas être amené à faire les coups les plus faibles. Mener sa barque pour ne faire voir que ce que l’on sait très bien faire…Dans ce match, c’étaient les coups droits longs de ligne, joués en préparation de face qu’il fallait éviter de jouer.

L’entraîneur doit l’aider à sélectionner les schémas tactiques efficaces au service et au retour qu’il joue par ci par là. Et peut-être le convaincre de jouer avec un peu plus de systématique sans être arrêté par une faute qui peut arriver. Il ne s’agit pas de le « robotiser » mais comme il dit lui-même : «j’m’embrouille tout seul », c’est clair qu’il est souvent trop dans l’inspiration.
C’est bien pour le spectacle mais moins bien pour la performance.

Aller vers la maturité de son jeu, c’est savoir ce que l’on doit faire exactement dans telle circonstance, c’est sortir de la période où on tente et où on doute de ses choix à chaque match.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Puschkin
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 01, 2006
Messages: 5146
Localisation: Vienne, Autriche

MessagePosté le: 17.02.2010, 16:21:36    Sujet du message: Répondre en citant

Patricia a écrit:
Une derniere remarque : en retour, j'ai été étonnée de voir que Richard ne se positionnait pas plus près pour retourner le second service.

Finalement.. J'ai déjà pensé être la seule qui se lamente sur ce coup. A mon avis, c'etait la faiblesse sur ce coup-là qui lui a couté le match. Chela servait a 33 % au deuxieme set.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 17.02.2010, 19:40:41    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:

Aller vers la maturité de son jeu, c’est savoir ce que l’on doit faire exactement dans telle circonstance, c’est sortir de la période où on tente et où on doute de ses choix à chaque match.


Qu'ajouter à ça ???
Je crois que c'est vraiment le chantier prioritaire pour Richie, qu'il a lui aussi bien résumé avec sa formule "j'm'embrouille tout seul".

@Puschkin : je me pose aussi pas mal de questions sur le positionnement de Richie sur les 2èmes balles adverses et sur les choix qu'il fait d'attaquer les retours ou non.
J'ai commencé à faire un comparatif "à la sengale" sur ce point-là à partir de son match contre Baghdatis à Sydney, que je voudrais comparer à son match contre Murray à Wimbledon.
Je communiquerai ça dans le forum technique mais ce travail est assez long et je ne voudrais pas me faire retoquer par sengale, qui surveille de près la pertinence ou non des critères choisis ! Wink
En tout cas, tu n'es pas la seule à t'interroger sur ce point...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 17.02.2010, 20:51:16    Sujet du message: Répondre en citant

Patricia a écrit:

Intéressant ta remarque sur l'abstention de S/V pendant 9 jeux

Non quand même pas 9 jeux Patricia (il a servi 12 jeux de service + le TB) mais 9 services en points Very Happy

A Puschkin, je n'ai pas voulu faire l'inventaire de ce qui avait cloché donc je n'ai pas parlé du retour Wink

A BigMac, on a tous hâte de lire ton analyse approfondie sur le retour Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Puschkin
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 01, 2006
Messages: 5146
Localisation: Vienne, Autriche

MessagePosté le: 17.02.2010, 21:55:36    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:
A Puschkin, je n'ai pas voulu faire l'inventaire de ce qui avait cloché donc je n'ai pas parlé du retour Wink

Je ne suis pas sûre si je comprends bien. Si tu veux dire que les problèmes de retour sont évidents, il faut lire la majorité des commentaires sur les fora différents. (Presque) tout le monde se plaigne du coup droit. Mais pour moi, le retour m'occupe plus, et pas seulement depuis le Chela-match. Alors, moi aussi, j'attends l'analyse de BigMac. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 17.02.2010, 23:10:52    Sujet du message: Répondre en citant

Puschkin a écrit:
Alors, moi aussi, j'attends l'analyse de BigMac. Wink


Ce qui est bien, c'est que vous ne me mettez pas du tout la pression, les copains ! Wink Laughing

@Puschkin, je pense que sengale considère lui aussi qu'il y a des choses à revoir sur le retour de service... (une chose "qui cloche", c'est une chose qui ne fonctionne pas comme elle devrait) Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 18.02.2010, 15:58:44    Sujet du message: Répondre en citant

Patricia a écrit:
j'avais été étonnée de voir les échanges nettement se prolonger au cours du 2è set, et mon impression n'était pas que Chela y était pour grand chose, mais plutôt que Richard voulait tenter le bras de fer (pour s'éprouver dans une logique d'entraînement à la surface ? Pour se régler, pour essayer autre chose parce qu'il trouvait que ce qu'il faisait ne fonctionnait plus ? parce qu'il avait remarqué que Chela se déplaçait moins bien ?)


En fait, quand les échanges se prolongent, c’est que les deux l’acceptent. Sinon, celui qui veut mettre fin à l’échange tente un coup gagnant en fond de court ou monte à la volée.

Reprenons les raisons que tu proposes :
- Tenter le bras de fer : peut-être mais si Chela a fait quelque erreurs au début du match, il s’est vite réglé et ensuite c’est lui qui pouvait dicter le jeu avec ses grands coups droits en décalage. Cette hypothèse me semble assez peu probable.

- Pour essayer autre chose : je pencherais plutôt pour cette raison car c’est dans sa nature de joueur de faire des choses différentes et de changer dès que l’adversaire le contre. Comme il avait été passé à la volée et fait quelques erreurs en prenant l’initiative, il s’est peut-être retranché dans l’attente en voulant montrer qu’il pouvait tenir les échanges.

- Parce que Chela se déplaçait moins bien : je ne pense pas, car c’est plutôt l’inverse que l’on a vu, un Chela qui n’allait pas sur toutes les balles dans le premier set alors que dans le second, il courait même sur les amorties…

Il y a une autre hypothèse : c'est que Markus lui a conseillé de faire durer l'échange et Richard appliquait la consigne. C'est vrai qu'à 30 ans, Chela fait peut-être plus de fautes qu'avant, mais sur ce match, il a assez peu donné Crying or Very sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 25.02.2010, 15:53:42    Sujet du message: Répondre en citant

Analyse du match contre Almagro à Acapulco 2010 perdu 3/6 7/5 7/6 (9/7).

 Voyons d’abord le profil général du match à partir des JEUX de SERVICE de Richard :
Set 1 : 43 points gagnés et 4 perdus (91%)
Set 2 : 43 points gagnés et 13 perdus (65%)
Set 3 : 59 points gagnés et 24 perdus (71%)

On voit que la domination est énorme sur le premier set ou il n’est pas du tout inquiété sur son service. Que ce n’est plus le cas par la suite.
Hypothèse (qui serait à vérifier). Sa première balle de service y est pour quelque chose…

La question principale que l’on se pose dans le forum est la suivante :
Pourquoi après avoir mené 4 jeux à zéro dans la troisième manche se fait-il remonter et dépasser pour servir à 4/5 ?

Pour cela, commençons par étudier les 2 breaks faits par Richard au troisième set :
J’utilise l’observation point par point en faisant les catégories suivantes (avec les explications)
1. Faute non provoquée ou directe = le joueur qui fait la faute est seul responsable
2. Faute provoquée = le joueur qui fait la faute subit l’attaque adverse
3. Point gagnant indirect = le joueur fait le point sur son attaque grâce à la faute de l’adversaire (inverse du précédent cas)
4. Point gagnant direct = le joueur fait le point sans que l’adversaire ne puisse toucher la balle

Dans ces deux breaks, nous avons pour Almagro qui est au service : (1er debreak, 2ème débreak)
8 fautes non provoquées (4, 4), 1 faute provoquée par Richard (1, 0), 3 points gagnants indirects (2, 1) et 2 points gagnants directs (2 coups droits croisés)(0, 2)


Pour Richard qui est en retour de service, nous avons :
1 faute non provoquée (0, 2), 3 fautes provoquées par Almagro (2, 1), 1 point gagnant indirect (1, 0)et 1 point gagnant direct (coup droit long de ligne) (0, 1)

CONCLUSION : Les deux breaks de Richard sont dus ESSENTIELLEMENT aux FAUTES (non provoquées) d’Almagro (détails 7 coups droits et un revers)

Voyons maintenant les deux debreaks d’Almagro qui revient à 4/4 avec le même type d’observation :

Dans ces deux breaks, nous avons pour Richard qui est au service : (1er debreak, 2ème débreak)
3 fautes non provoquées (2, 1), 1 faute provoquée par Almagro (0, 1) 2 points gagnants indirects (1,1) et 1 point gagnant direct (1 coup droit long de ligne) (0, 1)

Pour Almagro qui est en retour de service, nous avons :
0 faute non provoquée, 1 faute provoquée par Richard (1, 0), 1 point gagnant indirect (0,1) et 3 points gagnants directs (2 coups droits et un revers) (0, 2)

CONCLUSION : Il faut dissocier les deux jeux de debreak qui n’ont pas les mêmes origines.
Le premier debreak d’Almagro est du aux FAUTES prioritairement de Richard (détail : 1 en coup droit et 2 en revers)
Interprétation : avec deux breaks d’avance, la concentration est peut-être moins importante car il ne fait que le premier point du jeu et fait les fautes ensuite sans tenter une seule fois de monter au filet.

Le second debreak est du prioritairement aux POINTS GAGNANTS d’Almagro (détail : 2 coups droits et un revers).
Détail : après un jeu qui démarre assez bien avec un service gagnant et un coup droit long de ligne donc 30 à zéro, se retrouve submergé par deux coups gagnants d’Almagro, tente un service volée et alors qu’il a la balle dans la raquette, la met dans le filet. Le point de break, il ne passe pas sa première balle (on revoit le service d’Australie avec un manque d’action verticale et une balle trop basse), il reste attentiste en fond de court (rallye de 20 frappes !) et Almagro profite d’une balle favorable pour conclure en coup droit décroisé.

Interprétation : mauvais choix tactique sur la balle de break. Son service volée précédent raté y est pour quelque chose sans doute ! Or plus l’échange dure et plus Almagro fatigue Richard qui est repoussé par les lifts et finit toujours par donner une balle plus courte…
Almagro devient plus entreprenant et précis car il se dit que c’est jouable de faire un second debreak.
Il y a encore beaucoup chose à rechercher dans ce match qui est assez complexe, mais ce sera tout pour l’instant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 33, 34, 35  Suivante
Page 3 sur 35

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.09 S