Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 49 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Discussions sur la carrière de Richard Gasquet
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Discussions sur la carrière de Richard Gasquet

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> L'actualité de Richard Gasquet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6194
Localisation: France

MessagePosté le: 27.10.2018, 18:49:33    Sujet du message: Discussions sur la carrière de Richard Gasquet Répondre en citant

Pour laisser les sujets sur la carrière de Richard libres de commentaires, je crée ce "Post it" où vous pouvez vous exprimer librement.

Commentaire sur le sujet des Face à face contre le top 10 :

BigMac a écrit:
C'est amusant quand même : il est (très) largement mené dans les face à face contre le top 5, et à l'inverse il n'est mené dans aucun de ses face-à-face contre les n°6 à n°10 ! Il mène même contre 4 d'entre eux.

Je ne sais pas si on a le droit de faire des commentaires sur ces pages, mais ces chiffres sont quand même remarquables.
Comme si quand il s'agit de se mesurer au top du top, le niveau de Richard s'effritait. parce qu'il n'est pas seulement mené dans ses face-à-face là, il est très largement mené et n'a que quelques victoires par-ci par-là, ce qui semble paradoxal vu ses H2H contre les top 6 à 10...


J'ai une explication en ce qui concerne les classements de 6 à 10. En réalité, c'est là que se situe le niveau de Richard quand il est (et était) en pleine possession de ses moyens d'où le pourcentage élevé de réussite qu'il obtient. Certains de ces joueurs ont bénéficié de circonstances favorables pour accéder à ce classement (en particulier Anderson qui accède à une finale de GC avec la meilleure victoire contre le n°19). A ce moment-là, plusieurs joueurs de même niveau, dont Richard, étaient dans des périodes alternant interruptions pour blessures et reprises du jeu et c'est ainsi que des joueurs du top 20 ont pu entrer dans le top 10.

Dans une saison, Richard ne rencontre pas beaucoup ce niveau de joueurs car son classement depuis 2 ans le fait tomber contre les gros bras en second tour de M1000 ou en 3ème tour de GC.
On le voit en 2018 où il rencontre Anderson 9ème et Goffin 7ème. Il les bat tous les deux. Il perd contre les autres top 10, Nadal, Federer, Djokovic, Del Potro et Zverev qui sont plus forts que lui et dans le top 5.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6194
Localisation: France

MessagePosté le: 05.03.2019, 11:36:01    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire cet article sur le talent gâché de Richard Gasquet qui me fait réagir Evil or Very Mad
https://wesportfr.com/les-talents-gaches-3-richard-gasquet/

Déjà comment parler de talent gâché alors même qu'il a un palmarès parmi les meilleurs français de l'histoire et plusieurs records.
S'il n'avait pas décollé pour entrer dans le top 100 ou s'il n'avait remporté aucun titre ATP, s'il était resté un joueur de challenger après son titre de champion du monde junior, peut-être qu'on aurait pu être d'accord, mais là, c'est proprement ridicule.
On oublie qu'un titre Junior est sur une année d'âge, pas sur une, voire 2 générations donc ne pas le comparer au circuit senior qui draine des joueurs sur quasi 20 ans d'âge.

Est-ce que Richard a fait moins bien que les autres champions du monde junior ?
Si Roddick (chJ 2000) a fait mieux en étant n°1 mondial, ainsi qu'Alex Zverev (chJ 2013) déjà 3ème mondial, depuis 2000, c'est Richard qui a la plus belle carrière après ces deux joueurs.
Que dire du parcours de Donald Young (chJ 2005), de Thiemo de Bakker (ChJ 2006), de Berankis (chJ2007)... Certains noms sont même inconnus comme Tsung Hua (chJ 2008) ou Berta (chJ 2009). Alors pour ces joueurs, le problème peut se poser de leur non confirmation en senior, il ne se pose pas pour Richard.

Autre point qui me fait sursauter.
" Richard Gasquet est l’illustration parfait d’un système qui formate ses joueurs le plus talentueux à pratiquer un tennis peu enclin à s’adapter. "
Là encore, les faits prouvent le contraire puisqu'il a gagné des titres sur toutes les surfaces, ce qui montre son adaptabilité technique, qu'il a déjà battu 32 top 10, qu'il est numéro un français en 2005 et aussi en 2018, ce qui montre sa longévité et donc son adaptabilité à des adversaires très nombreux.

En fait le reproche qui lui est fait, c'est de ne pas avoir été au niveau d'un des joueurs du big 4. C'est vrai qu'il n'a pas atteint ce niveau mais avait-il les moyens d'aller plus haut que la 7ème place mondiale.
Pour ma part, il aurait sans doute pu grignoter une ou deux places au classement ATP s'il n'avait pas eu cette coupure en plein milieu de carrière (épisode Miami) qui lui coupe une dynamique de réussite à 22 ans. Pas d'être dans le big 4.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ploiuytr
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: May 05, 2012
Messages: 1090

MessagePosté le: 05.03.2019, 16:45:30    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:
C'est vrai qu'il n'a pas atteint ce niveau mais avait-il les moyens d'aller plus haut que la 7ème place mondiale.
Pour ma part, il aurait sans doute pu grignoter une ou deux places au classement ATP s'il n'avait pas eu cette coupure en plein milieu de carrière (épisode Miami) qui lui coupe une dynamique de réussite à 22 ans. Pas d'être dans le big 4.

Qu'en pensez-vous ?

Le meilleur classement c'est en général quelques semaines sur plus d'une décennie de carrière. C'est souvent représentatif mais il y a parfois un peu de réussite à une ou deux places près.

Par exemple le top de Richard c'est entre 2012 et 2016 (2 demi et 2 quart en GC) sauf que tous les meilleurs joueurs sont au top à ce moment (pas d'arrêt prolongé pour les Djoko, Federer, Nadal, Murray) et qu'en plus Richard est lui régulièrement contraint de s'arrêter quelques semaines. Et son meilleur classement sur cette période c'est 9ème !

Quand on voit que le meilleur classement de Monfils ou Simon c'est 6ème alors qu'ils font une moins bonne carrière que Richard. Tandis que Tsonga qui en fait une bien meilleure c'est seulement un cran au-dessus : 5.
Que Kevin Anderson c'est 5 aussi.
Que Dimitrov ou Raonic c'est 3...

Je pense qu'une 5ème place comme meilleur classement serait un meilleur reflet du niveau maximum qu'il a eu. (et une 3ème place pour Tsonga)


ps : après sur le reste c'est toujours pareil, la précocité de Richard a fait que les journalistes l'ont tellement vendu comme LE joueur au public que même s'il avait gagné 2-3 grand chelem certains auraient quand même parlé de "talent gâché".

Sur les raisons, j'imagine qu'on a déjà fait le débat des dizaines de fois. Des capacités d'endurance/résistance physique pas assez élevées pour aller avec un style de jeu "reculé" et le combo service/coup droit qui ne lui permettait pas d'être régulier dans la filière courte (coup droit d'attaque très dépendant du niveau de confiance).
Et donc bien sûr que Richard a dû s'adapter en adoptant un style de jeu où il variait énormément.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6194
Localisation: France

MessagePosté le: 05.03.2019, 17:47:25    Sujet du message: Répondre en citant

ploiuytr a écrit:
Quand on voit que le meilleur classement de Monfils ou Simon c'est 6ème alors qu'ils font une moins bonne carrière que Richard. Tandis que Tsonga qui en fait une bien meilleure c'est seulement un cran au-dessus : 5.
Que Kevin Anderson c'est 5 aussi.
Que Dimitrov ou Raonic c'est 3...

Je pense qu'une 5ème place comme meilleur classement serait un meilleur reflet du niveau maximum qu'il a eu.

C'est vrai que lorsqu'on voit Anderson que Richard bat 7 fois sur 11 rencontres, qui n'a que 6 titres ATP et qui est depuis plus d'un an dans le top 10, on se dit que les blessures de Richard depuis 2014 l'ont empêché de profiter de certaines opportunités dues à des absences de Murray, Djoko ou Nadal sur le circuit. Anderson était là au bon moment et à profité de circonstances favorables, spécialement à l'USO 2017 où il accède en finale sans avoir battu un joueur mieux classé que 19ème. Un coup de pouce qui lui fait gagner 16 places au classement.

Pour Dimitrov et Raonic, c'est un peu différent, à leur meilleur niveau, à mon avis, ils sont supérieurs à Richard mais le premier est inconstant et le second a aussi eu pas mal de soucis physiques, ce qui fait que leur carrière n'est pas spécialement meilleure (ils sont cependant plus jeunes que Richard donc à comparer en fin de carrière)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 16.09.2019, 10:15:23    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, pour être honnête, je ne peux pas m'empêcher de penser que si Richard avait été formé dès le début pour développer son jeu d'attaque plutôt que de limiter les fautes directes, il pouvait monter encore bien plus haut que 7ème mondial et demi-finaliste de grands chelems.

C'est très hasardeux comme "pronostic rétro-actif" Laughing , mais j'aurais vraiment voulu voir ce que ça aurait donné.

Après, Richard a fait une grande carrière, il a fait des matches absolument mémorables contre Wawrinka par exemple à Roland et à Wimbledon, a gagné sur toutes les surfaces et nous a fait rêver à maintes occasions.
Donc, pour moi, ceux qui parlent de "talent gâché" sont des charlots, ils n'ont absolument aucune idée de ce que suppose d'atteindre le dernier carré d'un grand chelem ou la 7ème place mondiale.

@pliouytr : je ne suis pas trop d'accord avec le fait que Tsonga aurait dû atteindre la 3ème place mondiale ou qu'il aurait fait une bien meilleure carrière... Pour moi Tsonga a atteint son max (et c'est d'ailleurs tout à son honneur de l'avoir fait parce que ce n'est pas si simple) et il a des failles rédhibitoires pour viser plus haut. Je pense même que sa place de numéro 5 était plutôt bien payée...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxence
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Nov 06, 2003
Messages: 768

MessagePosté le: 02.01.2020, 18:23:18    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à tous, cela faisait 10 ans que je n'étais pas venu sur ce forum. J'avais laché à l'OA 2010 et sa défaite pour moi incompréhensible contre Youzhny. Suivre Richard, c'était souffrir...
Je comprends parfaitement la théorie du "gâchis" même si elle doit être relativisée quand on regarde l'ensemble de la carrière de Richard.
Le point de départ du malentendu, c'est bien sûr la une de Tennis Magazine mais aussi tous ses résultats prometteurs chez les jeunes. En 2004-2005 il est présenté comme le futur rival de Nadal, un futur vainqueur de GC avec certitude. Monte-Carlo 2005 qui devait marquer le point de départ de sa grande carrière fut finalement son sommet : il bat Federer et prend 1 set à Nadal. C'est peut-être le moment où il y aura moins d'écart entre les 2 amis-rivaux. Ensuite un gouffre s'est creusé et ne cessera de se creuser entre eux.
Le problème de Richard Gasquet, l'handicap majeur qui l'a empêché de gravir les dernières marches a été, est et restera toujours son physique ! Il n'a jamais su ou pu obtenir un corps d'athlète qui est devenu le standard du tennis des années 2000-2010. On ne compte plus les matchs perdus en 5 sets après épuisement total alors qu'il dominait pendant 2 heures...
Soit son corps n'était génétiquement adapté à l'entraînement nécessaire (d'où les blessures à répétitions) soit il n'a pas eu la volonté de faire les sacrifices qu'il fallait....
L'exemple qui me vient immédiatement en tête est Murray, inférieur à Richard au début de carrière et qui a su passer un cap physique entre 2008 et 2010 pour obtenir les résultats que l'on sait (3 GC) même s'il en paye le prix fort 10 ans plus tard....
Pour moi la comparaison avec Murray est révélatrice de la déception engendrée par la carrière de Gasquet. Si on met à part Federer, Nadal et Djokovic qui sont extraordinaires et hors normes, Murray avait le profil le plus proche de celui de Richard : beaucoup de talent, une "main", un "oeil", une pression et attente énorme de son pays (encore plus pour Murray je pense). Pourquoi Murray a-t-il réussi là où Richard a échoué ? Richard voulait-il autant gagner un GC que Murray ou les autres vainqueurs ? Etait-il prêt à tout sacrifier pour cela ?

Voilà, après j'ai souvent défendu Richard contre tous les haters des forums de sports. Sa carrière mérite le respect quoi qu'il en soit... et peu de monde peut s'enorgueillir d'être dans le top 20 de son domaine professionnel par exemple.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6194
Localisation: France

MessagePosté le: 03.01.2020, 09:31:37    Sujet du message: Répondre en citant

maxence a écrit:

Je comprends parfaitement la théorie du "gâchis" même si elle doit être relativisée quand on regarde l'ensemble de la carrière de Richard.
Le problème de Richard Gasquet, l'handicap majeur qui l'a empêché de gravir les dernières marches a été, est et restera toujours son physique ! Il n'a jamais su ou pu obtenir un corps d'athlète qui est devenu le standard du tennis des années 2000-2010. On ne compte plus les matchs perdus en 5 sets après épuisement total alors qu'il dominait pendant 2 heures...

Salut Maxence, sympa de te lire à nouveau après autant d'années d'absence sur ce forum Wink

Pour moi, la notion de gâchis n'a pas lieu d'être concernant Richard. Parler de déception compte tenu de sa domination en junior, cela, je suis d'accord. Il y avait énormément d'attentes et il a marqué le pas à un moment. Plus qu'une limite physique, je pense que c'est autre chose qui l'a empêché d'aller encore plus loin.

C'est l'enchaînement suivant :
Sa technique gestuelle avec ses grandes préparations en coup droit mais aussi en revers.
==> d'où la nécessité d'avoir du temps pour s'organiser
==>d'où son placement loin de sa ligne
==> ce positionnement le contraint à plus de déplacement latéral que ses adversaires et donc un épuisement plus précoce,
sans compter que son jeu s'oriente alors vers le renvoi.

Ceci dit, parler de gâchis à propos d'un tel joueur est un peu fort. Je renvoie aux détails sur sa carrière dans ce forum, à ses années dans le top 10, à ses 15 titres, ses trois 1/2 en GC etc...

En ce qui concerne son physique, il était correct sans être exceptionnel. Et pour arriver dans le top 3, il faut un physique exceptionnel avec toutes les autres qualités présentes également.

Murray est un joueur d'1m93, ce qui fait une grosse différence en terme d'envergure au filet et de puissance au service.
Je trouve que c'est impossible de les comparer.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxence
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Nov 06, 2003
Messages: 768

MessagePosté le: 03.01.2020, 13:49:13    Sujet du message: Répondre en citant

Oui Sengale, je suis d'accord avec toi pour dire que le mot "déception" est plus juste que "gâchis".
Ton analyse sur sa technique et sa gestuelle est pertinente et est un élément qui peut expliquer son épuisement récurrent. Mais cela aurait pu se corriger avec du travail. Paradoxalement quand on revoit ses premiers matchs sur le circuit, on a l'impression qu'il prenait la balle plus tôt, qu'il se posait moins de question même s'il faisait plus de fautes. Eric Deblicker lui a fait sécuriser son jeu mais l'a fait reculer également. Il me semble que la courte période Piatti a été la meilleure de ce point de vue et c'est vraiment dommage que ce coach ne l'ai pas accompagné plus longtemps.
Le physique, l'endurance cela se travaille. Et d'ailleurs Richard l'a constaté quand il est allé voir son copain Nadal chez lui. Mon hypothèse est qu'il n'était pas génétiquement programmé pour pouvoir avoir un corps d'athlète. Peut-être a-t-il tenté à un moment d'augmenter les charges de travail et que son corps n'a pas résisté d'où les blessures très régulières. Il est naturellement fort du bas du corps et faible du haut alors qu'il faudrait l'inverse : avoir des épaules larges et solides, et des jambes fines et légères (comme Federer). Je te rejoins sur Murray sur ce point : jeune il était chétif mais avait déjà une carrure et une grande taille, ce qui était la base nécessaire pour le travail physique. Richard n'avait pas cette "base".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6194
Localisation: France

MessagePosté le: 06.01.2020, 10:38:21    Sujet du message: Répondre en citant

maxence a écrit:
Ton analyse sur sa technique et sa gestuelle est pertinente et est un élément qui peut expliquer son épuisement récurrent. Mais cela aurait pu se corriger avec du travail. Paradoxalement quand on revoit ses premiers matchs sur le circuit, on a l'impression qu'il prenait la balle plus tôt, qu'il se posait moins de question même s'il faisait plus de fautes. Eric Deblicker lui a fait sécuriser son jeu mais l'a fait reculer également. Il me semble que la courte période Piatti a été la meilleure de ce point de vue et c'est vraiment dommage que ce coach ne l'ai pas accompagné plus longtemps.
Le physique, l'endurance cela se travaille. Et d'ailleurs Richard l'a constaté quand il est allé voir son copain Nadal chez lui. Mon hypothèse est qu'il n'était pas génétiquement programmé pour pouvoir avoir un corps d'athlète. Peut-être a-t-il tenté à un moment d'augmenter les charges de travail et que son corps n'a pas résisté d'où les blessures très régulières.

Sur la question du travail, Richard n'est pas un fainéant. Il a eu différents entraîneurs qui, tous, l'ont fait bosser techniquement et physiquement.
Je ne pense pas que Deblicker l'a fait reculer mais il lui a fait travailler la régularité ce qui a eu pour conséquences le fait de prendre la balle plus tard dans le rebond et donc de reculer.

C'est vrai qu'avec Piatti, On a vu un retour dans le top 10 avec un gros progrès au service et en attaque. Dommage que Richard n'ait pas pu le conserver plus longtemps comme entraîneur. Car progressivement sans renforcement du travail effectué par Piatti, il est revenu en arrière, reprenant ses habitudes anciennes de placement.

Bruguera aussi lui a fait faire des progrès sauf que c'était pendant la période des problèmes de dos et qu'il y a eu trop d'interruptions de jeu.

Toutes les blessures en carrière ont beaucoup freiné Richard. A chaque fois qu'il revenait bien au classement, un problème physique le faisait s'arrêter et rétrograder. Sinon, il serait resté bien plus longtemps dans le top 10.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christophe65
Super fan
Super fan


Inscrit le: Feb 25, 2010
Messages: 134

MessagePosté le: 24.04.2020, 11:08:39    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis quelques jours eurosport diffuse des matchs de Richard à Monte Carlo. Son premier match en 2002 contre Squilari, en 2005 ses matchs contre Federer et contre Nadal.

Au niveau technique en 2002 le revers est déjà là, il a peu évolué ensuite.
Au service, il a un geste compact, il part d'en bas et jette sa balle. L'armé se fait avec une raquette perpendiculaire au sol, la descente de raquette ne semble pas optimale, mais ça ne l'empêche pas d'avoir un service correct.

En coup droit la préparation me fait penser à celle de Rosset, ça raquette va en haut à l'horizontale en direction du filet. Au final ça prise semble plus fermée qu'actuellement, il semble mettre plus de rotation à la balle, mais au final il semble plus lâcher ce coup. En terme de coordination par rapport à la balle au final ce geste ne semblait pas lui faire perdre plus de temps que maintenant.

La première impression que je me suis dit en voyant ce match, mais pourquoi il s'est embêté à changer son geste de coup droit, et sa préparation au service, vu le peu d'amélioration que cela a amené par la suite. La modification de l'armé au service aurait suffit, ainsi qu'une augmentation peut-être de la poussée des jambes.

En 2002 le service semble peu avoir évolué au niveau gestuel.

En coupe droit l'armé est à peu prêt identique à actuellement, il monte un peu moins haut, par contre la prise semble plus fermé. Il a un bon coup droit.
Dans ces deux matchs, il a toujours l'intention d'aller vers l'avant et de finir au filet. Je trouve qu'il ne fait pas trop de balles courtes en coup droit.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> L'actualité de Richard Gasquet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.06 S