Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 65 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa technique ?
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gasquet est-il limité ds sa progression, par sa technique ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
christophe65
Super fan
Super fan


Inscrit le: Feb 25, 2010
Messages: 136

MessagePosté le: 08.02.2012, 13:21:14    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Nous sommes donc d'accord mais tu éludes la question de BigMac : est-ce que cette technique avec la préparation ample et tardive va l'empêcher ou non d'accéder au "sommet" de la hiérarchie ?

Je penses que malheureusement ça va l'empêcher de monter plus haut, au classement.
Mais aussi,sa difficulté à se décaler en coup droit, sa relative faiblesse au retour, son manque de régularité au service, son manque de récupération après des échanges durs, sa capacité de défense et de contre.
De même Nadal joue parfois loin de la ligne, mais il arrive à mettre tellement d'effet dans la balle, que c'est moins handicapant pour lui, ce que Richard n'arrivera jamais à égaler.
Après ce sont des détails, et beaucoup de joueurs, aimeraient avoir sa technique, son oeil, son physique, mais ces remarques, son par rapport aux joueurs qui ont un niveau de top 5 mondial.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Puschkin
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 01, 2006
Messages: 5146
Localisation: Vienne, Autriche

MessagePosté le: 08.02.2012, 14:13:50    Sujet du message: Répondre en citant

christophe65 a écrit:
Je penses que malheureusement ça va l'empêcher de monter plus haut, au classement.
Mais aussi,sa difficulté à se décaler en coup droit, sa relative faiblesse au retour, son manque de régularité au service, son manque de récupération après des échanges durs, sa capacité de défense et de contre.
De même Nadal joue parfois loin de la ligne, mais il arrive à mettre tellement d'effet dans la balle, que c'est moins handicapant pour lui, ce que Richard n'arrivera jamais à égaler.


Toute cette discussion tourne trop negaitif, à mon avis, je me demande vraiment comment un joueur avec autant de faiblesses peut se trouver dans le 16 meilleurs mondials.

Je vais bientôt ouvrir le fil: Quelles sont les forces tennistiques de Richard? Razz
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christophe65
Super fan
Super fan


Inscrit le: Feb 25, 2010
Messages: 136

MessagePosté le: 08.02.2012, 15:50:40    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pour ça, que j'ai précisé, par rapport au top mondial, on peut dire que physiquement, et techniquement, il est entre la 20ème et 10 ème place mondiale, c'est déjà très bien, il lui reste à passer, le palier supplémentaire.Il a un revers lifté très solide, il fait peut de faute, il est capable d'attaquer le long de ligne avec un très bon pourcentage de réussite, ce qui n'est pas donné à tout le monde. En coup droit,il est capable de faire de grosses accélérations le long de ligne,de tirer de bons passings. Au service, quand elle passe, sa première est variée, bien placée et puissante.Sa volée est solide, il a un bon touché de balle. Au niveau physique, il a progressé, il se déplace relativement bien, mais il est en dessous, des meilleurs, qui sont exceptionnels,comme en endurance.
Au final un jeu complet, mais à mon avis, une technique à simplifier en coup droit et revers, sur certaines situations,s'il veut progresser.Je me souviens d'un interview de Agassi, on lui demandait, ce qu'était une bonne technique, il répondait que pour lui c'était la capacité d'adapter sa préparation, suivant la situation, ce qu'on lui avait fait travaillé quand il était jeune.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 08.02.2012, 15:59:46    Sujet du message: Répondre en citant

christophe65 a écrit:
Il a un revers lifté très solide, il fait peu de faute, il est capable d'attaquer le long de ligne avec un très bon pourcentage de réussite, ce qui n'est pas donné à tout le monde. En coup droit,il est capable de faire de grosses accélérations le long de ligne,de tirer de bons passings. Au service, quand elle passe, sa première est variée, bien placée et puissante.Sa volée est solide, il a un bon touché de balle. Au niveau physique, il a progressé, il se déplace relativement bien...

Puschkin : merci qui ?...... Laughing Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 08.02.2012, 17:11:26    Sujet du message: Répondre en citant

delauney60 a écrit:

Si jamais, comme je le le crains, Richard ne parvient pas dans les deux ans qui viennent à modifier son geste et/ou son approche de façon à prendre la balle régulièrement plus tôt, et si corollairement il continue à être contraint de reculer quand l'échange s'installe, que pourrait-t'il faire pour gérer au mieux tactiquement cette situation et qu'il n'aurait pas encore fait ?



C'est simple :
Faire exactement comme il a fait dans le 1er set contre Nadal à Toronto 2008 (ou l'espagnol est au moins aussi souvent sur le reculoir que lui), mais le faire pendant 2 ou 3 sets ! Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CaptainGlobul
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Nov 15, 2007
Messages: 1370

MessagePosté le: 08.02.2012, 20:18:34    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Par contre, même si on voit sur cette vidéo l'avantage qu'on peut tirer d'une prise de balle précoce, on ne va quand même pas demander à Gasquet de jouer comme Nalby, hein !
Gasquet a d'autres forces, que l'argentin n'a pas forcément, à lui de les utiliser au mieux ! Wink


Houla, il y a peu de qualités techniques que Nalbandian ne possède pas, y a pas grand monde qui sort gagnant d'une comparaison technique avec l'Argentin... Je le trouve presque plus propre qu'un Roger Federer.

Allez, quelques défauts quand même :

- Par rapport à Richard ou ce même Federer, je dirais peut-être que Nalbandian manque un poil d'explosivité, c'est beau mais c'est pas les coups les plus violents du tennis. Quand on voit les coups gagnants que pond Richard contre Nadal à Toronto, je suis effectivement pas sûr que Nalbandian puisse tous les faire. Quand on voit des highlights de ses meilleurs matchs, on voit une cadence et une profondeur de balle incroyable, des angles inimaginables, des réflexes assez fabuleux mais peut-être pas des frappes de bison...

- Lifter son revers, il n'en est pas réellement capable non plus, comme tous les revers à deux mains, contrairement à Richard.

- Sa deuxième balle de service est un peu plus faiblarde que celle de Richard

ça fait trois "points" pour Richard. Mais sinon, il est dans mon panthéon personnel (je dirai même mon top... 1.) de la pureté technique dans l'histoire du tennis... Après, quand il a des tendances à bedonner, il est forcément moins précis sur les jambes. Et là on rejoint la problématique physique et on sort du technique.

Allez : Nalbandian Federer Madrid 07 :
http://www.youtube.com/watch?v=iXUMWKjpUZA

Nalbandian Federer Paris 2007 :
http://www.youtube.com/watch?v=odkPtGvB6ck
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 08.02.2012, 20:44:58    Sujet du message: Répondre en citant

CaptainGlobul a écrit:
il a des tendances à bedonner, il est forcément moins précis sur les jambes. Et là on rejoint la problématique physique et on sort du technique.

Sauf qu'elle interfère énormément avec la technique ! Quand ton jeu de jambes devient un peu poussif, tu te places moins vite, donc moins bien et tu rates plus ! C'est d'ailleurs pourquoi il n'a pas fait une carrière d'exception alors qu'il avait les armes pour battre tous les meilleurs !

A ce sujet, le fait que Richard ait perdu 3 kgs va dans le bon sens car il me semble, en voyant les vidéos d'il y a 6 ou 7 ans, qu'il était plus aérien donc sans doute un peu plus léger !

Moi, c'est le coup droit de Grosjean que je trouve assez phénoménal avec cette capacité à se décaler jusqu'à l'alignement du couloir de double. Richard peut aussi sortir des coups droits à grande vitesse mais ceux de Grosjean paraissent tellement faciles ! Il fait ce qu'il veut avec, il décroise ou croise long ou court et se place très vite avec ce centre de gravité bas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CaptainGlobul
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Nov 15, 2007
Messages: 1370

MessagePosté le: 08.02.2012, 20:51:39    Sujet du message: Répondre en citant

On en arrive là a la limite à cette tendance à compartimenter technique, tactique, physique, etc. Tout agit sur tout. Mais puisque le propre de ce sujet est d'essayer d'isoler la technique, il faut bien poser une limite.

Mais évidemment, factuellement, un type mal placé est un type qui rate techniquement quelque chose dans son placement... Dans ses périodes "fit", je trouve que ça ne lui arrivait jamais. Voilà pourquoi je le mets plus dans la case "physique" que "technique", mais toutes ces séparations sont bien artificielles si on pousse le raisonnement assez loin.

Oui, le coup droit de Grosjean, c'est assez phénoménal en décalage, cette capacité à générer de la puissance...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christophe65
Super fan
Super fan


Inscrit le: Feb 25, 2010
Messages: 136

MessagePosté le: 08.02.2012, 21:50:50    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quoi le sujet déjà ? Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gasqounet
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Apr 19, 2010
Messages: 372
Localisation: France (Ile-de-France)

MessagePosté le: 08.02.2012, 23:58:48    Sujet du message: Répondre en citant

En réponse à Sengale.

J'ai trouvé une autre vidéo où Richard, tente des coups droits gagnants en ligne, sans lasso.

http://www.youtube.com/watch?v=kmdnDIg4cQI

Exemple à 5'37.

A 6'15 et 6'26, alors qu'il est quasiment dans la même position sur le court, il fait un coup lasso, beaucoup moins précis et vraiment neutre. Le même à 6h45.

A 8'17, un coup droit en ligne qui part très bien.

En fait, on dirait que dès que Richard n'accélère pas en coup droit, il repasse en mode lasso. Lorsqu'il choisit d'attaquer : deux options ; option lasso plus bombée, assez rapide mais qui demande beaucoup d'énergie. L'option du coup droit que j'appelle en ligne avec la balle qui part beaucoup plus facilement mais à plat. Je suis convaincu que quelques coups droits en ligne long de ligne dans l'échange poserait d'avantages de difficultés à l'adversaire plutot que des coups comme à 6'15, où la balle est rentrante vers le centre du court.

Et il est clair que Richard sait le faire, même à vitesse réduite, puisqu'il pratique systématiquement ce coup droit en ligne à l'entrainement...(vous me direz Nadal aussi à l'entrainement et pourtant c'est le spécialiste du lasso en match...)

http://www.youtube.com/watch?v=D4ES_now3KQ

Après tout ceci est très facile à dire, avec la tension d'un match, on recherche avant tout la sécurité..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
BigMac
Moderator
Moderator


Inscrit le: Mar 15, 2007
Messages: 4001
Localisation: paris

MessagePosté le: 09.02.2012, 10:03:00    Sujet du message: Répondre en citant

christophe65 a écrit:
C'est quoi le sujet déjà ? Wink


Laughing Laughing

Bon, tu vois Captain que quand tu fais un effort, tu trouves des forces que possède Richard, et pas forcément Nalby ! Wink

J'ajouterai quand même que les accélérations de revers de Richard sont d'une pureté exceptionnelle et que ça part bien plus vite que celles de l'argentin.
Ce revers, quand même, il est assez incroyable.

Sinon, je suis d'accord avec toi sur Nalbandian qui peut jouer à un niveau stratosphérique. J'étais à Bercy pour le match de 2007 contre Fed, et c'était un des plus beaux matches que j'ai pu voir (celui de l'année d'après contre Murray valait le détour lui aussi !)
Personnellement, ce qui me fait me lever de mon siège, c'est les angles courts croisés qu'il arrive à trouver Shocked .

D'accord aussi avec sengale sur le coup droit de Grosjean !

Et je suis assez d'accord avec Gasqounet sur les coups frappés à plat de Richard, qui me semblent excellents et qu'il ne tente à mon avis pas assez.
Mais là, on en revient aux "options tactiques" et non à la technique !
Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christophe65
Super fan
Super fan


Inscrit le: Feb 25, 2010
Messages: 136

MessagePosté le: 10.02.2012, 19:17:35    Sujet du message: Répondre en citant

A 5'58 je vois un passing croisé en coup droit avec une préparation un peu moins haute que d'habitude, on dirait un coup droit à la Agassi ou à la Nalbandian, qu'en pensez-vous ?
Pour le coup droit lasso, je pense qu'il y a un problème tactique, mais aussi de crispation, mais n'y a-t-il pas un problème aussi technique, ne le fait-il pas aussi parce qu'il est en retard à cause de préparation, ce qui l'oblige à prendre la balle en retrait, ce qui le conduit à une fin de frappe en lasso ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 10.02.2012, 22:53:56    Sujet du message: Répondre en citant

Gasqounet a écrit:
En fait, on dirait que dès que Richard n'accélère pas en coup droit, il repasse en mode lasso.

merci pour les vidéos !
En fait, ta remarque s'explique assez facilement. Le coup lasso est la conséquence d'une rotation liftée qui l'amène à faire une mise à niveau bien sous la balle et un accompagnement plus haut qui traduit la rotation. On voit que quand il accélère en CD, il termine son accompagnement sur le côté, niveau épaule gauche.

Sur terre, on voit qu'il a le temps sans trop de problème pour se déplacer et préparer. C'est une bonne surface pour sa technique. Cool
Sur dur, il manque de temps.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6310
Localisation: France

MessagePosté le: 04.04.2012, 12:32:23    Sujet du message: Répondre en citant

Je copie ici une grande partie d'un mail qui figure dans la discussion du topic "Miami 2012".

CaptainGlobul a écrit:

...tous les joueurs du top 20 n'ont pas une palette de coups toujours aussi large que leur voisin, mais si on regarde le tennis d'aujourd'hui, à l'exception de Monfils, Richard et Murray, ils pratiquent tous un jeu très simple.

Même Federer, l'archétype du joueur qui sait tout faire, gagne 95 % de ses matchs avec son service et son coup droit. Pas tout à fait de la même façon qu'une brute comme Soderling ou Tsonga : il frappe moins souvent comme une mule mais trouve des zones plus improbables, varie un peu les effets, son service n'est pas le plus impressionnant mais il est relativement illisible, mais la base, ça reste ça, deux coups qu'il n'a absolument pas inventé mais qu'il a réussi à approcher de la perfection : je sers, je me décale, je frappe.

Youtube croule sous des coups de pattes de génie de sa part, des échanges longs et compliqués donc il se sort avec un slice gagnant improbable ou un coup entre les jambes venu d'ailleurs, mais il joue très simple dans ses choix tactiques. La plupart du temps, pour revenir à une comparaison footeuse beauf volontairement un peu sacrilège, Federer, c'est comme l'OM : droit au but. Bon, tous les joueurs s'adaptent un peu, étudient l'adversaire, mais la plupart des très bons joueurs jouent "simplement".

Murray joue un peu tricoteur, comme un super Santoro en plus talenteux, donc effectivement s'adapter est une des bases de son jeu. Mais sa passivité lui a coûté beaucoup de matchs à sa portée. Je crois qu'il n'a jamais été meilleur que quand il a survolé je ne sais plus quel M1000 il y a un an ou deux en pratiquant un jeu d'attaque, il les avait tous fait tomber un par un.

L'exemple de Monfils est effectivement un cas d'école moins complexe que Richard ou Andy, dans le sens où il a deux qualités principales et presque uniques :
- il peut courir à la vitesse de la lumière
- il peut frapper comme une mule

Mais c'est là où on va en revenir à un classique de ce forum (cette fois par ma faute), sa tendance à reculer vient d'une part d'un confort / manque de confiance / aspects mentaux divers, mais aussi comme à mon sens chez Richard, de préparations très amples ( surtout côté coup droit pour la Monf'). Il est donc petit à petit poussé par quelques éléments techniques à reculer. Comme Richard, il doit, pour rester agressif, se faire violence, perdre une sorte de "timing de sécurité", et ça doit lui coûter physiquement et nerveusement.

L'exemple typique de cette tendance technique est sa finale contre Tsonga à Doha en début d'année, que j'ai suivie avec intérêt : match de merde pour être franc, mais très instructif : petit récapitulatif très personnel :

----------------------

Au début, Gal joue bien. Il reste plutôt pas mal campé sur sa ligne, balance quelques coups à 85, 90% de sa puissance maximale. On le sent plein de résolutions. Les zones qu'il trouve sont pertinentes, proches des lignes sans en faire trop, il est en total contrôle. En Face, Jo est un peu à la ramasse, il fait du Jo des mauvais jours : il balance un petit peu moins au service, est maladroit, n'arrive pas à frapper fort¨en coup droit, ça boise, ça se frustre, ça balance dans le filet ou dans les bâches, ça reste un peu enterré au fond ce qui n'est pas son jeu, et ça traîne un break de retard.

Ses coups ne font pas mal, on a l'impression qu'il y a 3 classes d'écart en faveur du plus mal classé : plus rapide, plus endurant, plus précis dans ses frappes, au moins aussi puissant alors qu'il en a encore sous le coude pendant que Jo paraît à peine surnager.

Gaël remet en selle Jo tout seul en lui offrant le débreak : la confiance change de camp (tu vois, j'admets son existence Wink ), et là un changement subtil s'opère : Jo prend la balle un petit peu plus tôt en coup droit, en la frappant un petit peu plus fort, parce que c'est quelque chose que son coup droit plutôt simple lui permet même sans être dans un jour extraordinaire, et il termine (dans mes souvenirs) les points un peu plus dans le court. Il est pourtant à des années lumières d'un niveau OA 2008 ou Wimb 2011, il y a encore beaucoup de fautes idiotes des deux côtés et on n'a pas l'impression d'assister à une finale entre top 10 (ou presque).

Et là, comme par magie, Gaël ne peut plus suivre : lui qui pouvait mettre des pralines tout en facilité depuis le début du match n'en est plus capable. Bien sûr, la confiance joue son rôle là dedans, mais techniquement, la chose m'apparaît tout de même évidente : les balles rapides gênent Gaël plus que d'autres joueurs. Alors que Jo peut garder sa percussion dans des échanges rapides, Gaël n'y arrive plus et recule logiquement dans le court pour garder un certain contrôle sur la balle.

Ajoute sa fébrilité habituelle en finale (tout ne se joue pas là dessus, je le répète), et voilà, c'est fini : 7/6 6/4 ou un truc de ce genre, et Jo remporte le tournoi au terme d'une finale globalement médiocre...

--> La fébrilité offre le break, la confiance part, les bonnes résolutions aussi ("aujourd'hui jte jure que jcampe sur ma ligne j'en décroche pas, y a un titre en jeu j'en ai marre de perdre mes finales"), et il s'enferme dans un jeu sécurisant pour lui, mais voué à l'échec contre un attaquant qui ne se rate pas trop. Et cela, en partie parce que c'est la voie "naturelle" que lui procure la façon dont il exécute ses frappes...

----------------

Une stat (encore une) illustre bien ça chez Gaël: si l'on admet comme postulat de base (assez grossier) que Djokovic est une sorte de Ferrer qui joue plus vite, plus fort, en prenant la balle un peu plus tôt : Monfils a toujours été à la ramasse contre lui, et ça ne date pas de l'année dernière, alors qu'il a souvent battu Ferrer.

Et quand visuellement tu regardes un Gaël / Ferrer ou un Gaël / Djokovic, tu vois tout de suite la différence : malgré un fond de jeu similaire, les balles un peu plus rapides, prises un peu plus tôt du Serbe désarçonnent complètement Gaël, qui se retrouve souvent acculé en défense --> moonballs --> punition inévitable.

Contre Ferrer, il tient l'échange plus longtemps, et a le temps d'exprimer par à coup sa percussion incroyablement supérieure à celle de l'Espagnol : c'est simple, contre Ferrer, Monfils peut faire du Ferrer, tout en pouvant déployer d'autres qualités que l'Espagnol ne touchera même pas en rêve... Qu'est ce qu'il doit se dire le David? "Le salaud, il court plus vite que moi, aussi longtemps, et en plus quand l'envie lui prend il frappe aussi fort que Gonzales"

Contre Djoko? Rien du tout... Gaël n'est qu'un défenseur maladroit qui court comme un dératé pour retarder l'échéance, capitalisant de temps en temps sur les fautes adverses quand elles surviennent, c'est à dire rarement. Son bon service le fait tenir parfois son engagement, bien sûr, mais Gaël paraît vraiment mauvais.

Je n'ose imaginer ce qu'aurait donné un Gaël Monfils doté d'une technique un peu plus simple sur son coup fort. ça n'aurait jamais été une danseuse sur le court, ça reste un type sans toucher de balle particulier, mais il aurait été bien, bien meilleur vu ses qualités.

Tu le comprends, en filigrane, je parle également de Richard à travers ce match et cette stat dans lesquels il n'apparaît à aucun moment... Mais je crois qu'une partie du problème se situe au même niveau.

Le ver pourri est non pas dans la pomme, mais peut-être partout sur l'arbre et donc dans beaucoup de pommes : cet arbre, c'est la FFT et la façon dont elle enseigne (enseignait peut-être?) ce coup dans les écoles de tennis française :

"XXXX (= moi quand j'étais petit), arrête de préparer par en bas! Tu me fais une grande boucle par le haut"


"Bon, bon, ok ok" -- boude, mais effectue une boucle gigantesque, exagérée et parfaitement inutile --

"Bah voilà, c'est bien!"

...

Je vais un peu loin en mettant en cause la FFT, je n'ai pas de diplôme d'état d'entraîneur, je n'ai pas atteint des classements mirobolants, donc là je fais un peu de la fiction, mais 2 de nos meilleurs joueurs français ont ce problème, et obtiennent leurs meilleurs résultats sur terre battue, surface aux rebonds haut et aux préparations amples par excellence.

Les deux meilleurs joueurs français de surface rapide de la dernière décennie sont Grosjean et Tsonga, le premier avait même un service relativement déficient... Visuellement, côté coup droit, ce sont ceux qui présentent le moins de circonvolutions bizarres...

Concernant ton expérience d'apprenti du tennis, j'aurai quelques commentaires à ajouter, Captain !

Pendant plusieurs décennies, la DTN a eu une conception dépassée de l'approche technique. Elle a confondu "geste" et "habileté motrice".
Le geste est une forme globale qui est enseignée, à l'identique,à tous, et répétée inlassablement. D'abord on le propose au ralenti sans balle, puis avec balle lente, etc... Le geste, en fait, ne concerne que les sports comme la gymnastique où il s'agit d'imiter un modèle technique pour ne pas être pénalisé. Le code de pointage, en effet, prévoit des pénalités pour non respect de la forme gestuelle. Mais le tennis n'est pas la gymnastique ! Ce qui compte, ce n'est pas la forme du geste, mais le résultat qui est obtenu. Et c'est là tout le problème !

Quand vous regardez le vieil ouvrage de la "Méthode française", vous voyez que la tête de raquette passe très haut en coup droit et que la boucle est très grande. Juste à l'opposé de ce que faisait Chris Evert à la même époque qui gagnait tous ses matches ! Rolling Eyes

L'habileté motrice est autre chose. C'est une forme variable destinée à s'adapter à des trajectoires de balles toutes différentes les unes des autres. Elle n'est donc pas un geste à reproduire mais à construire.

L'apprentissage technique ne consiste donc plus à reproduire une forme esthétique, mais à créer une technique personnelle efficace qui puisse tenir compte des différentes surfaces de jeu, des balles variées et des adversaires qui sont tous différents. Une seule forme gestuelle ne convient pas à tous et cela d'autant plus qu'elle nécessite du temps pour se faire.
La grande boucle que font Monfils et Gasquet sont typiques de cette incompétence fédérale qui croyait détenir la vérité et s'est coupée des recherches sur l'apprentissage moteur par manque de curiosité et excès de prétention.
Cette grande boucle qui peut être efficace dans des conditions lentes où le joueur a du temps, ne l'est plus avec des surfaces rapides et avec les raquettes actuelles. Les joueurs comme Monfils et Gasquet sont donc handicapés avec cette gestuelle apprise, obligés de reculer pour gagner quelques centièmes de secondes et en reculant, ils mettent moins en danger leur adversaire, se fatiguent plus et se retrouvent finalement en défense et débordés...

Voilà pourquoi, il est important qu'une DTN ne soit pas uniquement constituée des ex joueurs pros qui vont toujours répéter ce qu'on leur a appris, sans esprit critique, sans ouverture d'esprit pour la majorité et sans connaissance des travaux scientifiques mondiaux sur l'apprentissage moteur. Je ne donnerai pas de nom mais il y a une personne en particulier qui a bloqué l'évolution du tennis français pendant deux décennies !

On voit par exemple qu'un homme intelligent comme Bartoli, sans être entraineur, propose des modifications constantes qui ont fait évoluer sa fille, parce qu'il est cultivé, curieux, qu'il lit, réfléchit et s'interroge sur comment trouver des solutions à des problèmes particuliers. C'est la bonne démarche. Et on voit le résultat avec une joueuse qui n'est pas un "monstre athlétique", c'est le moins qu'on puisse dire !

Richard va conserver cet handicap d'une gestuelle ample en coup droit, toute sa vie. Il a cependant développé aussi quelques adaptations personnelles en terme de rythme variable, qui lui permettent de ne pas avoir un seul coup droit mais plusieurs. Ceci dit, il lui faudra toujours plus de temps qu'à Federer pour se préparer en coup droit...

Patricia a écrit:
Intéressante, l'analyse des matchs de Monfils. Je m'étais fait la même réflexion du point commun sur le coup droit pour les deux joueurs qui s'attirent constamment les foudres des observateurs pour leur tendance à jouer loin... Après, Monfils a peut être un peu plus d'options que Richard pour "prendre les devants" avec un service plus puissant et surtout un coup droit extrêmement puissant qui peut amener l'adversaire à reculer un minimum pour éviter les fautes. Mais comme celui de Richard, la puissance du CD de Monfils se manifeste sporadiquement, et pas dans chaque frappe contrairement à ses confrères "patator" qui ont une puissance similaire (del Po, Berdych, Soderling). Il y a peut être encore une même raison technique derrière, liée à la préparation.

N'empêche que si Monfils qui possède la sacro sainte trilogie service-coup droit-physique du tennis actuel est constamment handicapé par sa préparation, comment s'étonner que la côte soit rude pour Richard, malgré l'immensité de son talent ?...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CaptainGlobul
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Nov 15, 2007
Messages: 1370

MessagePosté le: 21.01.2013, 18:43:16    Sujet du message: Répondre en citant

Patrice Dominguez? (pour mettre les pieds dans le plat) Très intéressante cette notion de geste copié ou de geste construit, ainsi que les précisions sur les responsabilités de la DTN, que je ne supposais qu'à mon niveau.

Je continue dans les coups droits que j'aime bien, chez un joueur à la mode pendant cet Open d'Australie : Jérémy Chardy.

La préparation est certes, chez lui, très ample. C'est simple, quand on le voit jouer de face, on voit presque la raquette dépasser dans son dos, côté opposé à celui où se situe la frappe! Je pense que ça peut l'handicaper sur herbe ou autres surface rapide au rebond bas où il doit avoir du mal à coordonner tout ça avant l'impact.

Mais pour le reste, c'est quand même très beau et très efficace. La raquette passe un peu haut en début de préparation, mais le coude ne voyage pas inutilement, il ne part jamais en arrière avant la raquette, comme on le voit chez un certain nombre de joueurs, dont Richard et Gael. Le plan constitué par le tamis de la raquette ne navigue pas entre une position parallèle et une position perpendiculaire (au sol), comme chez d'autres joueurs. La raquette reste perpendiculaire au sol tout au long de la préparation.

En fin de préparation, le tamis est donc perpendiculaire au sol, assez loin derrière le dos, à hauteur moyenne, le coude est dans la "bonne" position, il n'aura pas besoin de le remettre à niveau pendant l'exécution de la frappe. Il est prêt à envoyer une praline, rien dans le geste retour ne sera à corriger.

Tout cela entraîne la possibilité d'une frappe violente et contrôlée, quand bien même les qualités d'explosivité intrinsèques du joueur ne seraient pas extraordinaire. Pas de slow motion à montrer cette fois-ci, je n'en ai pas trouvé. Les posteurs youtube doivent se concentrer sur les qualités des joueurs du top 10. Compréhensible.

Les faiblesses du coup droit de Chardy sont parfois issues de son jeu de jambes, pas toujours extrêmement rigoureux, qui entraîne quelques fautes en décalage, ou une perte de puissance quand il fait l'essuie glace du fond du cours.

Quelques photos quand même, où on remarque sa prise très fermée. C'est une prise efficace, mais qui ne pardonne pas le moindre retard sur la balle, le plan de frappe doit être résolument devant le joueur et non sur le côté. Elle implique aussi un coude en avant du corps. Jérémy a donc raison de ne pas l'emmener se ballader trop loin derrière.

Ici à l'impact, tamis qui recouvre légèrement la frappe, sans doute pour lifter (ou contrôler un lift adverse)
http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Sport/Tennis-et-Raquettes/Tennis/n/Contenus/Articles/2013/01/20/Jeremy-Chardy-signe-l-exploit

Ici sur le trajet retour, le coude bien en avant, juste avant le déclenchement du coup de "fouet"
http://www.ouest-france.fr/sport/une_sport_detail_-Cincinnati.-Jeremy-Chardy-fait-tomber-Andy-Murray-en-huitiemes_3638-2104810_actu.Htm

Et pour lui rappeler comment on bat Andy Murray quand on s'appelle Jérémy Chardy :
http://www.youtube.com/watch?v=CQX3F58_gdE

Son service suit un peu la même philosophie, avec une poussée des jambes énorme qui aidera à dégager une puissance qui se rajoutera à sa vitesse de bras.

On obtient au final un joueur "puissant" dans ces deux compartiments du jeu, alors même que je ne suis pas certain qu'il ait une puissance et une explosivité démentielle dans le bras, contrairement à Richard.

J'aurais aimé que Richard ait une préparation en coup droit plus simple, ample ou courte.

* Quitte à ce qu'elle soit ample même si ça n'est pas dans l'air du temps, un truc qui ressemble à Chardy ou Del Potro (geste très ample et très simple, lui aussi dans son genre) aurait pu dégager une puissance assez fantastique.

* Ou tant qu'à faire un peu plus compacte pour être plus multi surface, son explosivité faisant le reste.

On voit que Jérémy Chardy, malgré l'amplitude de sa préparation, arrive à rentrer dans le court et à contrôler le jeu avec cette frappe, contrairement à Richard ou Gael...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.09 S