Laulhé Webdesign


  Modules
· Accueil
· Archives
· Articles / Sujets
· FAQ
· Forums
· Le Best of
· Messages Privés
· Photos
· Recherches
· Recommandez
· Sondages
· Téléchargements
· Votre Compte

  Qui est online?
Il y a pour le moment 60 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

  Language
Selectionnez la langue de l'interface:

English French

  Partenaires

TennisMagazine

Le Coq Sportif

RichardGasquet.net :: Voir le sujet - Adversaires à battre
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Adversaires à battre
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 05.05.2010, 20:32:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui existe, Puschkin, ce sont des aptitudes verbales, spatiales, perceptives, motrices, psychomotrices.... Elles sont nombreuses et indépendantes entres elles. Ces potentialités sont héréditaires et peuvent pour un grand nombre d'entre elles se développer par l'apprentissage.

Pour jouer au tennis, plusieurs aptitudes motrices sont requises (force dynamique, endurance musculaire, souplesse dynamique...). Mais ces aptitudes ne font en rien l'habileté tennistique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gasqounet
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Apr 19, 2010
Messages: 372
Localisation: France (Ile-de-France)

MessagePosté le: 06.05.2010, 15:07:12    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ce qui existe, Puschkin, ce sont des aptitudes verbales, spatiales, perceptives, motrices, psychomotrices.... Elles sont nombreuses et indépendantes entres elles. Ces potentialités sont héréditaires et peuvent pour un grand nombre d'entre elles se développer par l'apprentissage.


Oui, mais il est clair que certaines personnes partiront avec un avantage concernant l'une ou plusieurs de ces aptitudes. Elles auront plus de facilité une activité ou une autre en fonction de l'avantage de ces aptitudes. Mais ça reste un gros bloc de pierre. Après, l'apprentissage et le travail servent à tailler la pierre et à l'affuter, pour mettre le plus en valeur les avantages que l'on a reçu par le hasard génétique.
La taille compte beaucoup au tennis, la musculature (même si ça se travaille, elle ne se développe pas de la même manière ni aussi facilement chez toutes les personnes).

Finalement cela revient à se poser la question si nous naissons tous égaux. En terme d'aptitudes physiques je pense qu'on peut clairement dire non. Pour le côté intellectuel non plus. On voit la différence pendant les études il y a toujours ceux qui ont "des facilités" et ceux qui doivent travailler trois fois plus que les autres pour accrocher la moyenne. Je pense que c'est pareil pour le sport.
Un Marc Gicquel par exemple, représente pour moi l'exemple type du gars bosseur, qui obtient le maximum de ce qu'il peut tirer de ses traits "héréditaires".
Mais sans la petite étincelle, le petit morceau de génie comme chez Federer, ou même Richard, ce que l'on appelle "talent", je crois qu'on peut faire tout le travail du monde, à travail équivalent, on ne pourra pas être meilleur que celui qui possède ce "talent".

Sinon nous serions déjà tous à Roland Laughing
Enfin faut être réaliste. Vous et moi, quoi que nous ayions fait, nous n'aurions surement pas pu nous retrouver là où se trouve Richard ou Roger. C'est peut-être une vision un peu déterministe des choses, mais je pense que le travail a tout de même des limites et que lorsque l'on cherche à se rapprocher de l'excellence, ce qui me semble être le cas dans le haut niveau au tennis, le travail ne résout plus tout, et certains sortiront du lot.

En gros je suis d'accord avec la dernière remarque de Puschkin ^^.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 18.03.2011, 09:29:26    Sujet du message: Répondre en citant

Ce soir, Richard va jouer Djokovic, l'homme fort du moment en 1/4 d'IW !

Pour le battre, il faudra faire un très grand match en tenant compte de leur précédente confrontation.

Voici quelques repères sur leur match précédent perdu sèchement

A faire :

Monter suite à son service sur le revers de Novak en deuxième coup de raquette (c’est ce qui a été le plus efficace)
Appuyer ses frappes en coup droit, et jouer long pour ne pas laisser la domination à Novak
Servir surtout sur le revers
Chercher la diagonale revers dans l'échange
Varier les cibles sur le passing (Novak anticipe sur le revers long de ligne)
Retourner en prenant la balle un peu plus tôt

A ne pas faire :

Service- volée (efficacité faible car Novak retourne et passe bien)
Jouer l’amorti (sans réussite car Novak est sur toutes les balles)
Se tenir loin et prendre les balles tard (Novak avance et attaque)

Comme Novak est en confiance, il va sans doute tenter des coups gagnants si Richard ne lui donne pas de points directs.
Le danger contre lui, c'est que les joueurs prennent trop de risque pour essayer de le déborder et commettent alors des fautes directes. Confused
Il faut donc jouer en tenant bien l'échange en refusant le recul progressif et profiter des quelques balles plus courtes de Novak pour appuyer et passer en mode attaque.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mimie67
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: May 11, 2009
Messages: 2468
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 18.03.2011, 11:40:17    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:
Ce soir, Richard va jouer Djokovic, l'homme fort du moment en 1/4 d'IW !

Pour le battre, il faudra faire un très grand match en tenant compte de leur précédente confrontation.

Voici quelques repères sur leur match précédent perdu sèchement

A faire :

Monter suite à son service sur le revers de Novak en deuxième coup de raquette (c’est ce qui a été le plus efficace)
Appuyer ses frappes en coup droit, et jouer long pour ne pas laisser la domination à Novak
Servir surtout sur le revers
Chercher la diagonale revers dans l'échange
Varier les cibles sur le passing (Novak anticipe sur le revers long de ligne)
Retourner en prenant la balle un peu plus tôt

A ne pas faire :

Service- volée (efficacité faible car Novak retourne et passe bien)
Jouer l’amorti (sans réussite car Novak est sur toutes les balles)
Se tenir loin et prendre les balles tard (Novak avance et attaque)

Comme Novak est en confiance, il va sans doute tenter des coups gagnants si Richard ne lui donne pas de points directs.
Le danger contre lui, c'est que les joueurs prennent trop de risque pour essayer de le déborder et commettent alors des fautes directes. Confused
Il faut donc jouer en tenant bien l'échange en refusant le recul progressif et profiter des quelques balles plus courtes de Novak pour appuyer et passer en mode attaque.


SVP Richard, Séb intégrez les conseils de Sengale dans votre préparation Wink
Connaissant Séb Wink Je suis sûr qu'il lui a dit à peu près la même chose et comme Richard est intelligent et en pleine forme il est totalement d'accord. L'osmose entre Richard - Séb et Sengale je vous le dis Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 18.03.2011, 15:45:10    Sujet du message: Répondre en citant

sengale a écrit:
Ce soir, Richard va jouer Djokovic, l'homme fort du moment en 1/4 d'IW !

Pour le battre, il faudra faire un très grand match en tenant compte de leur précédente confrontation.

Voici quelques repères sur leur match précédent perdu sèchement

A faire :

Monter suite à son service sur le revers de Novak en deuxième coup de raquette (c’est ce qui a été le plus efficace)
Appuyer ses frappes en coup droit, et jouer long pour ne pas laisser la domination à Novak
Servir surtout sur le revers
Chercher la diagonale revers dans l'échange
Varier les cibles sur le passing (Novak anticipe sur le revers long de ligne)
Retourner en prenant la balle un peu plus tôt

A ne pas faire :

Service- volée (efficacité faible car Novak retourne et passe bien)
Jouer l’amorti (sans réussite car Novak est sur toutes les balles)
Se tenir loin et prendre les balles tard (Novak avance et attaque)

Comme Novak est en confiance, il va sans doute tenter des coups gagnants si Richard ne lui donne pas de points directs.
Le danger contre lui, c'est que les joueurs prennent trop de risque pour essayer de le déborder et commettent alors des fautes directes. Confused
Il faut donc jouer en tenant bien l'échange en refusant le recul progressif et profiter des quelques balles plus courtes de Novak pour appuyer et passer en mode attaque.


D'accord sur tout ou presque : néanmoins, je ne suis pas certain que la diagonale revers soit une ligne directrice à tenir sur la totalité du match. Le revers de Djokovic est en effet l'un des meilleurs du circuit à deux mains, et surtout il est extrêmement stable sur ce coup, alors que son coup droit, même s'il a très bien résisté à Federer dernièrement sur la diagonale coup droit, est moins stable et peut même parfois dérailler. La clef pour Richard est de ne pas s'installer dans un rythme gauche-droite style pingpong sur la table car s'il fait cela, il explosera. Il lui faudra trouver de la variété, effectuer des accélérations (en revers évidemment) et à tout prix éviter que Djoko ne s'installe dans une bagarre de fond de court où il est actuellement imbattable, y compris sans doute par Nadal sur dur. Une autre clef sera bien sûr son service et son pourcentage de première balle, car sur la seconde, Djokovic étant le meilleur retourneur du circuit, il va sans nul doute souffrir.
En revanche, effectivement, la montée à la volée n'est pas trop à recommander, sinon sur des points très très bien préparés, sinon punition assurée.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sengale
Moderator
Moderator


Inscrit le: Feb 10, 2009
Messages: 6301
Localisation: France

MessagePosté le: 19.03.2011, 14:25:11    Sujet du message: Répondre en citant

delauney60 a écrit:
son coup droit, même s'il a très bien résisté à Federer dernièrement sur la diagonale coup droit, est moins stable et peut même parfois dérailler.

Il a pas du trop dérailler contre Richard car je lis qu'il a fait 16 coups gagnants avec son coup droit rien que dans le premier set ! Confused
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
delauney60
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: Sep 06, 2010
Messages: 1795

MessagePosté le: 20.03.2011, 13:38:03    Sujet du message: Répondre en citant

En effet... ! Il est presque en train de devenir injouable, sauf peutêtre pour les deux autres membres du Big Three.
En fait, l'écart s'accroît actuellement entre ce trio et le reste du monde.
Je ne me souviens pas qu'une telle configuration se soit déjà produite dans l'histoire du tennis : trois monstres et les autres qui rament...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Patricia
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Inscrit le: Apr 23, 2005
Messages: 2573

MessagePosté le: 21.01.2012, 19:32:10    Sujet du message: Répondre en citant

A l'orée d'un défi que je qualifierais "d'ordre de mission N°1 pour 2012" - se qualifier pour les 1/4 d'un GC, la marche à franchir se double pour Richard d'un défi : il n'affronte pas un joueur aussi fort que le top 4 - juste un cran en dessous, mais c'est un joueur dont le style de jeu a tendance à le rendre impuissant.

Ferrer, Tsonga, Berdych, Fish : à lui seul contrer le niveau de jeu de ses adversaires "logiques" en GC constitue une performance de taille (indépendament du stade de la compétition) ; si l'on fait l'hypothèse d'un Richard des très grands jours, que faudrait-il de plus pour qu'il puisse surpasser un adversaire comme Ferrer ?

Analysons leurs précédentes rencontres :

* 2004, sur terre : on peut raisonnablement écarter cette rencontre des enseignements à tirer, avec un Richard autour de la 120è place qui rame à son entrée sur le circuit pro.

* 2 rencontres sur dur outdoor en 2007, fin de saison :

C'est l'année où Ferrer atteint la finale du Masters (tournoi de la 2ème rencontre de 2007), et de son meilleur classement ; il gagne tous ses matchs de poule (Richard, Djokovic et Nadal) et sort Roddick en 1/2, sur un score très sec. En finale il prend un set à Federer. Il n'est pas exagéré de prétendre que sa confiance et son niveau de jeu sont à leur maximum sur cette surface : à l'USO, il atteint aussi les demies, après avoir éliminé Nadal et Nalbandian ! En face, le Richard de fin 2007 est confiant, présente un bon niveau de jeu, mais il est épuisé par sa course à la qualification.

Il possède à cette époque beaucoup moins de "caisse" qu'aujourd'hui, et la condition physique joue probablement un rôle dans les 2 "fessées" qu'il encaisse alors (6-1 6-1 et 6-2 6-1) : à Tokyo, ils se jouent en finale et aux Masters, en 3ème match de poule (Richard a joué sa 1/2 de Bercy), après Djokovic et Nadal.

Sur ce point au moins, Richard est moins en désavantage qu'il ne l'était en 2007. Ferrer est actuellement dans une dynamique proche en termes de niveau et de confiance, mais un peu plus confronté physiquement

*2008 : MS de Toronto ; unique rencontre remportée par Richard, score sans appel : 6-3 6-3.

Ce n'est pas une année brillante pour Richard, il est en plein combat pour remonter la pente au milieu des bourrasques médiatiques (Winston Salem, forfait à RG et forfait aux JO) et guillaume Peyre le soumet à un travail foncier harassant pour briller à l'USO. La combativité de Richard s'est fait sentir à Wimbledon (grand match contre Murray) et il atteint dans la foulée la finale de Stuttgart (en jouant mal et en perdant contre Del Potro). L'élimination de Ferrer constituera le dernier "mini exploit" de l'année, mais il bénéficie apparemment de la petite forme (maladie ? Blessure ? mes souvenirs sont flous) de son opposant, qui subit en outre lui aussi la décompensation de sa grande année.

Ferrer s'est notamment fait pulvériser par Djokovic en Australie, en route vers son premier GC (0-6 3-6 5-7) - coup de massue pour celui qui terminait l'année en fanfare.

Et dans la foulée du match perdu à Toronto, il se fait éliminer d'entrée par Lapentti, alors 89ème mondial. A l'USO, c'est Nishikori, un gamin de 18 ans, qui lui fera prendre la porte au 3ème tour.

Bref, cette rencontre gagnée par Richard n'est sans doute pas tellement plus éclairante dans le contexte actuel : Richard est certainement plus performant, mais Ferrer est nettement plus dangereux lui aussi !

* Restent les 2 rencontres de 2009, sur dur, perdues 6-2 6-2 (Dubaï) et 6-4 6-3 (M1000 de Shanghai).
La première est sans doute la référence la plus pertinente en terme de jeu pour leur prochain face à face, même si le contexte doit être lui aussi considéré.

Dubai : Richard a bossé comme un fou et produit un grand match à l'AO - perdu contre Gonzalez avec une blessure à la clé ; ensuite, Richard traînera jusqu'à sa suspension la blessure à l'épaule contractée en 2008 : il ne peut travailler son service et part handicapé tout ce début de saison. Il est certain que le service est une clé absolument incontournable de la rencontre qui s'annonce.

Les stats de ce match révèlent en effet un Richard atteint au service : % limite (52% de premières - je ne donne aucune chance à Richard en dessous de 60%) et un tout petit 64% de points marqués dessus !
Sur la seconde balle de Richard, Ferrer l'atomise et marque 60% des points...
Malgré tout, un match plus disputé qu'il n'y paraît : Richard se procure 6 balles de break sur le service de Ferrer, toutes sauvées, et parvient à en sauver 4/9 malgré son service en délicatesse.

Shanghai : match pas très significatif... Richard revient de suspension dans une condition physique pitoyable, après des mois sans entraînement et de déprime, toujours sous pression car en attente de sa nouvelle audience où sa sentence "mesurée" est susceptible d'être remise en cause. Rien d'étonnant aux stats très semblables - sauf un % de service supérieur : 60%

Mais un tout petit 61% de points remportés sur sa première, et un vrai tir au pigeon sur la seconde (Ferrer remporte presque 70% des points !)
Richard arrive néanmoins à sauver 9 balles de break (on se demande comment) et s'en procure 3 (il en convertit deux cette fois).

Richard réalise donc un match légèrement meilleur au retour et surtout plus solide sur les points importants.

Pour ce 1/8ème de finale, Richard doit donc s'appuyer :
- sur un meilleur service et un meilleur % de 1ères
- sur une meilleure condition physique
- il doit agresser autant que possible Ferrer en retour

Ferrer n'est pas invulnérable mais a été battu seulement 9 fois en 2011 par des joueurs hors top 10 :

- Isner à Bercy
- Monaco à Valence
- Roddick à l'USO
-Simon à Cincinatti
- Tsonga (alors 19è) à Wimbledon
- Fish à Miami
- Karlovic à IW
- Nieminen à Rotterdam
- Dolgopolov à Nice

Soit une grosse majorité de très gros serveurs, 3 exceptions : Simon (qui peut tenir la comparaison en fond de court), Nieminen (qui fut très performant sur la 2è balle de Ferrer) , Monaco (rien de spécial mais Ferrer passe très peu de 1ères balles dans ce match : 43%).
<
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mimie67
Master Fan
Master Fan


Inscrit le: May 11, 2009
Messages: 2468
Localisation: Alsace

MessagePosté le: 21.01.2012, 21:46:08    Sujet du message: Répondre en citant

Très très intéressante l'analyse de Patricia. On voit que Richard n'était pas en très grande forme lors de la majorité de leurs rencontres. On comprend aussi que Ferrer a surtout été battu par meilleurs que lui en 2011 sauf ...9 fois. La porte est étroite mais elle existe.

Sait on sur l'année 2011 le nombre de victoires de Ferrer sur surface identique à celle de l'OA ?

Suis d'accord avec toi lorsque tu dis que le service doit être bon, la condition physique aussi et que Richard doit agresser Ferrer en retour.

Et je pense que ce sont des atouts que Richard a en ce moment, avec d'autres...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    RichardGasquet.net Index du Forum -> Forum technique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group




Les logos et marques présents sur ce site appartiennent à leur propriétaires respectifs.
Copyright© RichardGasquet.net
Site déclaré CNIL: 1108000

page générée en 0.28 S